instagram
PRO A


FIBA VS EUROLEAGUE, FRÉDÉRIC FORTE... ALAIN BÉRAL S'EXPRIME

Président de la Ligue Nationale de Basket (LNB), Alain Béral s'est exprimé sur le site Internet de l'entité qu'il préside sur le conflit opposant actuellement la FIBA à l'Euroleague.

Président de la Ligue Nationale de Basket (LNB), Alain Béral s'est exprimé sur le site Internet de l'entité qu'il préside sur le conflit opposant actuellement la FIBA à l'Euroleague. Il a notamment expliqué la raison du soutien des instances du basketball français à la FIBA et non pas à l'Euroleague.

"Nous avons décidé d’adhérer à cette idée de FIBA Champions League où les ligues reprennent la main, puisqu’elles sont au conseil d’administration de cette compétition. L’idée est d’inscrire dans cette compétition les équipes qui auront terminé première, deuxième ou troisième de leur championnat respectif selon les tickets d’attribution, ce qui revalorise à nouveau les championnats nationaux. Mais il a fallu se faire entendre et pour cela on a demandé très fort à la FIBA qu’elle fasse son travail de gendarme du basket en disant que ceux qui choisissent l’autre voie, celle des ligues privées, ne puissent pas bénéficier des deux avantages. D’ailleurs, virtuellement, l’Euroleague a laissé quelques tickets d’entrée pour pouvoir dire « vous voyez, c’est ouvert », mais ce n’est que du provisoire. Il ne faut pas avoir les yeux fermés : l’Euroleague, qui est amenée à rassembler les 16 meilleures équipes d’Europe, du moins les plus grandes villes, les plus gros budgets, est dirigée par huit clubs avec une majorité des deux tiers nécessaires à la prise de décision. Donc ça veut dire que le top niveau du basket européen est dirigé par six clubs tout au plus. Ce n’est pas acceptable."

Ce conflit a aussi entraîné une énième polémique autour de Frédéric Forte, le président du Limoges CSP, qui s'en est pris à beaucoup de monde, dont la LNB et Alain Béral, dans un texte intitulé "lettre ouverte à moi-même".

"Frédéric Forte s’est mis dans une position qu’il a choisie, à lui de l’assumer. A l’Assemblée Générale de la LNB qui a tout de même duré trois heures, tout le monde pouvait s’exprimer. J’avais écrit en amont à tous les présidents de clubs en leur disant qu’ils pouvaient s’exprimer, poser toutes les questions qu’ils souhaitaient, d’autant que la FIBA et le Président de la FFBB étaient présents. Frédéric Forte est venu à cette Assemblée Générale mais il n’a pas posé de question, et n’a rien dit...peut-être parce qu'il aurait dû donner une position... Avant la chronique sur le net, il y avait la chronique en direct à assumer avec ses collègues, qui, comme souvent avec Frédéric Forte, n’a pas eu lieu."

La hâche de guerre n'est pas prête d'être enterrée...

05 avril 2016 à 14:20
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges