instagram
PRO A


FLORENT PIETRUS MVP DE LA DIX-SEPTIÈME JOURNÉE

MVP de la dix-septième journée (Ne pas publier, incomplet)
Crédit photo : S Meunier

30 d'évaluation pour ses 34 ans.

A quelques unités Florent Pietrus aurait pu faire la combinaison parfaite. Opposé à Boulogne-sur-Mer le week-end dernier, l'intérieur du SLUC Nancy s'est fait un magnifique cadeau d'anniversaire (il est né le 19 janvier), bien emballé par la défense perméable du SOMB. Face aux Nordistes, l'international français aux 194 sélections s'est amusé comme un petit fou (19 points à 9/10, 7 rebonds, 2 contres, 4 passes décisives et 3 interceptions pour 30 d'évaluation en 32 minutes) pour décrocher la victoire (105-74), emmener ses copains voir Mickey pour la Leaders Cup et réaliser son meilleur match sous les couleurs nancéiennes depuis qu'il a rejoint le club en 2013. Une performance qui lui vaut d’être notre MVP de la dix-septième journée de Pro A.

Et pourtant il y avait de la concurrence pour cette journée sur les différents terrains de France, à commencer par le Chalonnais Scott Suggs (28 points à 10/13, 8/11 à 3 points, 5 rebonds et 1 passe pour 30 d'évaluation en 30 minutes, victoire 85-69 contre Orléans), son voisin bourguignon Steven Gray (28 points à 10/15, 7/10 à 3 points, 2 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions pour 29 d'évaluation en 29 minutes, victoire de Dijon 90-84 à Rouen), sans oublier le Havrais Ricardo Greer, ainsi que son camarade Keydren Clark qui s'est régalé.  

Cadre historique des Bleus champions d'Europe, ministre de la défense, vaillant, teigneux, hargneux, le petit gars des Abymes s'est mué en un grand monsieur du basket Français au fil des années. Joueur respecté, admiré et souvent cité en modèle, l'ancien pensionnaire du centre de formation de Pau-Orthez se fait plaisir pour sa quatrième saison en Pro A. On le connaissait en tant que joueur de devoir et de dévouement, il s'amuse de l'autre côté du parquet sous les ordres d'Alain Weisz (il est passé de 48,7% de reussite aux tirs avec Pau en 2002/03 à 61,2% cette saison). Tournant à 10,4 points à 61,2%, 6,9 rebonds et 1,3 passe décisive pour 15,5 d'évaluation en 32 minutes sur 15 matchs de championnat, il est l'un des leaders du SLUC et forme une redoutable paire d'intérieur avec son acolyte Randal Falker (15,9 d'évaluation en 31 minutes sur 17 matchs) au sein d'une équipe du top 5 de la division.

Maintenant, se montrer individuellement c'est bien, gagner c'est mieux. S'il a glané des distinctions pratiquement partout où il est passé, il lui manque encore un titre à gagner avec Nancy, histoire de marquer encore un peu plus son empreinte dans le paysage bleu blanc rouge.

Joyeux anniversaire Monsieur Pietrus.

 

Tous les MVP de la journée :

  • J1 : Blake Schilb (Paris-Levallois) : 21 points à 7/12, 5 rebonds et 4 fautes provoquées pour 22 d'évaluation en 34 minutes (victoire chez le CCRB 85-84).
  • J2 : Ahmad Nivins (ASVEL) : 26 points à 9/14, 10 rebonds et 3 contres pour 34 d'évaluation en 27 minutes (victoire 67-56 contre Cholet).
  • J3 : John Flowers (Bourg-en-Bresse) : 25 points à 9/16, 11 rebonds, 3 passes décisives et 4 contres pour 32 d'évaluation en 42 minutes (victoire 99-88 contre Chalon-sur-Saône).
  • J4 : Shawn King (Le Havre) : 19 points à 7/10, 16 rebonds, 3 passes décisives et 1 contre pour 33 d'évaluation en 37 minutes (victoire 85-79 contre Limoges).
  • J5 : Trey McKinney-Jones (Gravelines-Dunkerque) : 25 points à 9/13, 5 rebonds et 2 passes décisives pour 28 d'évaluation en 30 minutes (victoire 92-49 contre Rouen).
  • J6 : Adrien Moerman (Limoges) : 24 points à 8/10, 8 rebonds et 3 interceptions pour 33 d'évaluation en 28 minutes (victoire 65-56 à Strasbourg).
  • J7 : Zachery Peacock (Cholet) : 27 points à 11/12, 10 rebonds et 2 passes décisives pour 37 d'évaluation en 25 minutes (victoire 115-90 contre Boulogne-sur-Mer).
  • J8 : Edwin Jackson (ASVEL) : 30 points à 10/20, 6 rebonds et 4 passes décisives pour 32 d'évaluation en 32 minutes (victoire 99-90 à Boulogne-sur-Mer).
  • J9 : Adrien Moerman (Limoges) : 18 points à 8/16, 17 rebonds, 3 passes décisives pour 32 d'évaluation en 28 minutes (victoire 79-70 contre Bourg-en-Bresse).
  • J10 : Jamar Smith (Limoges) : 29 points à 9/10 à trois-points, 2 rebonds, 3 passes décisives et 1 interception pour 29 d'évaluation en 31 minutes (victoire 96-85 à Boulogne).
  • J11 : Jamal Shuler (Nanterre) : 29 points à 11/17, 7 rebonds et 7 passes décisives pour 38 d'évaluation en 37 minutes (victoire 105-100 à Dijon).
  • J12 : Mark Payne (Châlons-Reims) : 21 points à 6/10, 6 rebonds et 7 passes décisives pour 28 d'évaluation en 37 minutes (victoire 103-92 a.p. contre Limoges).
  • J13 : Kevin Dillard (Elan Béarnais) : 27 points à 12/17 et 4 passes décisives pour 27 d'évaluation en 29 minutes (victoire 92-81 contre Cholet).
  • J14 : Tweety Carter (Boulogne-sur-Mer) : 25 points à 9/15, 3 rebonds, 6 passes décisives et 5 interceptions pour 30 d'évaluation en 38 minutes (victoire 80-79 contre Bourg-en-Bresse).
  • J15 : Mykal Riley (Nanterre) : 24 points à 8/11, 5 rebonds, 7 passes décisives, 6 interceptions, 4 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 36 d'évaluation (victoire 99-83 à Bourg-en-Bresse).
  • J16 : Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 30 points à 11/16, 5 rebonds, 7 passes décisives et 6 interceptions pour 38 d'évaluation en 35 minutes (victoire 73-88 à Chalon-sur-Saône)
  • J17 : Florent Piétrus (Nancy) : 19 points à 9/10, 7 rebonds, 2 contres et 4 passes décisives pour 30 d'évaluation en 32 minutes (victoire 105-74 contre Boulogne-sur-Mer)
21 janvier 2015 à 13:42
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges