instagram
PRO A


FRUSTRÉ PAR SON RÔLE JUSQU'ICI, BENJAMIN SENE ANNONCE QUE "LE MEILLEUR EST À VENIR"

Relégué sur le banc derrière Gregory Vargas, Benjamin Sene devrait être maintenant libéré avec le départ de ce dernier.

Le SLUC Nancy est un club reconnu en France notamment pour la qualité de son centre de formation. Mais des joueurs formés au club, seul Benjamin Sene joue vraiment en professionnel cette saison. Problème, sur ce début de saison, ce dernier avait été relégué dans un rôle de rotation derrière Gregory Vargas alors qu'on s'attendait à le voir monter en puissance. Ce qui l'a fortement déplu comme il l'avoue sur le site lasemaine.fr.

"Ce début de saison est loin de mes attentes. Je ne cherche pas la moindre excuse, mais je pense que j'ai des circonstances atténuantes. Alain Weisz m'a présenté un projet en fin de saison dernière dans lequel j'avais une place prépondérante. Je l'ai trouvé intéressant et c'est la raison pour laquelle je suis resté. Je ne voulais pas finir non plus avec Nancy sur une mauvaise note. Sauf qu'il y a un réél décalage entre le projet présenté, théorique et la réalité. J'étais plus une doublure qu'un joueur majeur. J'étais du coup moins serein, j'avais peur de mal faire quand j'entrais sur le parquet et je ne tentais pas grand chose. J'étais dans un cercle vicieux, j'étais frustré que les promesses ne soient pas tenues. On a tout mis à plat avec le coach avant Dijon, il y avait également le président Marc Barbé. Ils m'ont dit qu'ils attendaient beaucoup plus de moi. Je le comprends car je n'étais pas le joueur libéré de l'an passé. Ils m'ont aussi fait comprendre qu'ils n'étaient pas satisfaits du rendement de Grégory Vargas. On va voir ce que ça va donner. Je travaille dans mon coin, j'arrive toujours une heure avant les autres à l'entraînement et je suis sans doute le dernier à en repartir."

Avec le départ de Gregory Vargas, le Girondin pense que son heure est venue.

"Peu importante que je sois titulaire ou non si je gardais le même temps de jeu et les mêmes responsabilités. Or, ce n'était pas le cas. Je n'étais quasiment jamais non plus en même temps sur le parquet que Grégory. Je dois reconnaître que j'ai pas mal gambergé ces derniers temps. Je sens que la forme revient petit à petit. J'ai mangé mon pain noir, le meilleur est à venir."

A voir ce qu'il donnera lundi prochain contre Le Portel pour son premier match en tant que meneur titulaire. Dans un match déjà très important dans la course au maintien.

16 novembre 2016 à 18:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges