instagram
PRO A


GROSSES RÉACTIONS DE L'ASVEL ET DU MANS

Darryl Watkins ASVEL
Crédit photo : Sébastien Grasset

Battus en milieu de semaine au Havre et à Dijon, l'ASVEL et Le Mans ont très bien réagi ce samedi avec deux larges victoires.

-13 au Havre puis +29 à Pau. Vraiment, on ne sait pas à quoi s'attendre avec l'ASVEL cette saison. Dans l'obligation de l'emporter pour ne pas voir Dijon revenir à sa hauteur dans la course aux playoffs, l'équipe de John David Jackson a été énorme. Dans un Palais des Sports plein, elle a petit à petit pris le dessus, dominant le rebond (34 prises à 27) et empêchant l'Elan Béarnais d'exister (35,1% de réussite aux tirs). C'était donc un match pour Darryl Watkins (12 points à 4/7 et 12 rebonds pour 23 d'évaluation en 24 minutes). A noter le très bon match de Casper Ware également (17 points à 6/9 dont 5/7 à 3-points).

L'ASVEL revient donc à hauteur de l'Elan Béarnais et Nanterre - facile vainqueur du Havre - avec 19 victoires et 12 défaites. Mais ce trio n'a qu'une victoire d'avance sur Dijon qui n'a pas craqué contre le Paris-Levallois avec 20 points à 8/14 de Ryan Brooks notamment.

Plus haut dans le classement, Le Mans a fait une belle opération en dominant l'Elan Chalon sur un score plus souvent associée à l'équipe de Jean-Denys Choulet. Les Manceaux ont marqué 109 points avec 61 points en deuxième mi-temps dont 33 dans l'ultime période, lorsque plusieurs cadres de l'Elan étaient sur le banc à cause des fautes. Le MSB a plus que dominé au rebond (38 prises à 20) et terminé sur un iréel 11/14 à 3-points, répondant au 10/13 de la première mi-temps des Chalonnais qui menaient d'ailleurs à mi-parcours (48-50). Dans ces conditions, Romeo Travis (25 points à 10/14, 11 rebonds, 3 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 37 d'évaluation en 35 minutes) et Mickaël Gelabale (20 points à 4/4 derrière l'arc, 6 rebonds, 4 passes décisives et 4 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 30 minutes) se sont régalés.

Dans les matchs comptant pour du beurre, on notera la première victoire de Rouen depuis le 6 février. Avec seulement six joueurs professionnels, le RMB a mis fin à une série de onze défaites de suite. En l'absence d'Alain Koffi, Guerschon Yabusele a encore été énorme (27 points à 10/13, 11 rebonds, 5 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 32 minutes).

Plus incroyable encore, la victoire d'Orléans au bout de deux prolongations à Nancy. L'OLB a d'abord arraché la première prolongation sur un 3-points d'Antoine Eito (21 points à 7/14, 3 rebonds, 4 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 21 d'évaluation en 41 minutes) à 1,8 seconde de la fin. Puis c'est Kyle McAlarney (26 points à 7/12 derrière l'arc en 45 minutes), là aussi à 3-points, qui a emmené les deux équipes dans une deuxième prolongation. Nancy n'ayant pu faire jouer que cinq joueurs professionnels sur ce match (ils ont joué entre 41 et 50 minutes), ils ont fini par craquer.

Les résultats de la 31e journée :

  • Le Mans vs Chalon-sur-Saône : 109-83
  • Nanterre vs Le Havre : 97-64
  • Dijon vs Paris-Levallois : 71-63
  • Nancy vs Orléans : 92-99 (après double prolongation).
  • Cholet vs Rouen : 87-90
  • Pau-Lacq-Orthez vs ASVEL : 58-87
  • Antibes vs Gravelines-Dunkerque : 59-78
24 avril 2016 à 01:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
09 décembre - 03h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
NBA
09 décembre - 09h30
Utah Jazz
Golden State Warriors
NBA
09 décembre - 11h00
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
PRO A
09 décembre - 12h45
Monaco
Paris-Levallois
NBA
09 décembre - 12h45
NBA Extra