PRO A


HÉROÏQUE, BOURG PREMIÈRE ÉQUIPE À PRENDRE L'ASTROBALLE

Crédit photo : Guilherme Amorin

Menée de 13 points à la mi-temps, la JL Bourg a signé un deuxième acte magnifique de collectif et d'abnégation pour renverser l'ASVEL, 87-83. C'est la première défaite à domicile de Villeurbanne en championnat cette saison.

On se souvient toujours des premières fois. Et par son scénario, d’abord douloureux avant d’offrir un final haletant, celle-ci devrait marquer les esprits des supporters de la JL. Leur équipe ne s’était encore jamais imposée chez le puissant voisin Villeurbannais (8 défaites). L’ASVEL n’avait encore jamais perdu dans sa salle en championnat cette saison (6 victoires). Mais dans l’ombre du géant lyonnais, Bourg se structure patiemment ces dernières années, et cette victoire 87-83 prouve que la Jeu n’a plus rien d’un petit.

Ce soir, après cette belle victoire, Bourg et l’ASVEL ont le même bilan comptable (7 victoires pour 6 défaites). Qui l’aurait parié à la mi-temps ? Tendus, les visiteurs ont commencé par se faire concasser au rebond offensif et à regarder John Roberson enfiler les perles. L’écart a gonflé jusqu’à +17, et la Green Team comptait encore 13 points d’avance au moment de rejoindre les vestiaires (51-38). Comble du malheur, Bourg avait perdu Antoine Mendy sur blessure, visiblement sérieuse.

Une tempête à 3-points

Tout semblait rouler pour l’ASVEL. Pourtant, curieusement, Nicolas Lang était inquiet à la mi-temps, au micro d’SFR Sport. L’ailier sentait que le vent pouvait tourner. Et non seulement il a tourné, mais il s’est transformé en ouragan. Portée par le monstre Zachery Peacock (26 points), plus que jamais dans la course au titre de MVP, la Jeu a fait pleuvoir les tirs de loin pour revenir dans la course. Et c’est sur un tir primé de l’élégant Garrett Sim (12 points, 8 passes) que Bourg est passé devant en début de dernier quart. Soufflée par la tempête, la maison ASVEL commençait à trembler sérieusement sur ses fondations.

En manque totale de réussite jusqu'alors, A.J. Slaughter (13 points mais à 4/15 aux tirs) a permis à son équipe d'y croire encore. Mais c’était trop tard. L’incroyable réussite (33/62 aux tirs dont 16/30 à 3-points) de la Jeu, tout comme son collectif si bien huilé (21 passes décisives) ne pouvait aboutir qu’à un succès de prestige. Bourg, qui restait sur 12 défaites d'affilée face à son voisin, remporte le derby pour la première fois depuis le 17 janvier 2004. Qui a dit que la 13e fois portait malheur ?

Cliquez-ici pour les statistiques de la rencontre.

17 décembre 2017 à 20:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
Limoges
80
-
72
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
21 janvier
Nanterre
99
-
69
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
21 janvier - 01h30
Philadelphia 76ers
Milwaukee Bucks
21 janvier - 02h00
Limoges
Gravelines-Dunkerque
21 janvier - 02h30
Houston Rockets
Golden State Warriors
21 janvier - 05h30
Panathinaïkos
Barcelone
21 janvier - 07h45
Utah Jazz
New York Knicks
Coaching