instagram
PRO A


IAN MAHINMI VA S'IMPLIQUER AU SPO ROUEN

Ian Mahinmi va s'impliquer au SPO Rouen
Crédit photo :

Présent au Kindarena samedi 16 mai pour la dernière rencontre de Pro A entre le SPO Rouen et le BCM Gravelines-Dunkerque, Ian Mahinmi (28 ans) a ravi tous les amateurs normands de basket.

Présent au Kindarena samedi 16 mai pour la dernière rencontre de Pro A entre le SPO Rouen et le BCM Gravelines-Dunkerque, Ian Mahinmi (28 ans) a ravi tous les amateurs normands de basket. Rouennais de naissance, le pivot des Pacers - sacré champion NBA en 2011 avec Dallas - a confirmé, dans les colonnes de Paris Normandie, qu'il allait s'engager au sein du club de ses débuts.

A l'image de l'association entre Luc Mbah a Moute et Besançon, il n'est pas question d'un investissement financier mais d'un parrainage destiné à faire rayonner le SPO auprès de la jeunesse rouennaise. Une première étape nécessaire afin de pallier au manque de soutien populaire dont a souffert l'équipe normande tout au long de la saison en Pro A.

« Pour l’instant, il n’y a rien d’officiel mais il y a un projet d’association sur mon image pour faire monter le basket rouennais au plus haut niveau, au sens général. [...] Je vais travailler avec le SPOR sur certaines actions dans la ville, auprès des jeunes. [...] « Entre moi et le SPOR, ça ne date pas de cette année. Il y a trois ou quatre ans, je discutais avec Michel Veyronnet. L’été, je revenais au club où j’ai signé ma première licence. Rouen, c’est là où j’habite, c’est ma maison, ma famille, mes amis. Je suis arrivé à maturité et à un point où j’ai beaucoup d’idées. J’ai envie de faire avancer le basket rouennais... Il y a quelques années, Le Havre aurait aimé que je fasse partie du projet. J’ai pris cette demande en considération car c’est là-bas que j’ai fait mes débuts pro. Mais, je suis Rouennais. Quand je rentre à la maison, c’est à Rouen, pas au Havre. J’ai envie de me lancer dans un projet dans ma ville. Je ne mets pas d’argent, je n’en demande pas. Je n’ai pas de but lucratif. C’est l’amour de ma ville. J’ai envie d’y faire bouger les choses. »

Une preuve de plus que les tricolores exilés en NBA n'oublient pas d'où ils viennent. Le basket français ne peut que s'en réjouir.

24 mai 2015 à 12:52
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges