PRO A

ITW ANTOINE DIOT : "LA DÉFAITE EN PLAYOFFS NOUS A TUÉS"

ITW Antoine Diot :
Crédit photo : Sébastien Meunier

Malgré la non qualification en Euroleague, la SIG réalise un excellent début de saison en étant invaincue en championnat mais aussi en Eurocoupe.

L’occasion pour BeBasket de faire un point avec Antoine Diot.

A la vue de vos résultats, vous avez plutôt bien digéré la non qualification en Euroleague ?

Cela a été une très, très grosse déception mais on a su relever la tête. Le fait d’avoir la même ossature que la saison passée nous a aidé à passer ce moment délicat. Quant à nos débuts en championnat et en Eurocup, nous sommes pour le moment invaincus, comme notre effectif n’a pas trop bougé à l’intersaison, cela nous a permis d’avoir un peu d’avance sur nos adversaires. Maintenant il ne faut pas se relâcher pour continuer sur cette dynamique.

Quelques jours après la défaite face à l’ASVEL pour la qualification en Euroleague, Vincent Collet a annoncé qu’il voulait faire quelque chose en Eurocup. Est-ce que son discours qui a précédé cette élimination a permis au groupe de ne pas gamberger ?

Oui tout à fait. Nous avons réussi à passer à autre chose rapidement, avec nos bons résultats cela nous a aidé. L’Eurocup est une bonne compétition avec de très bonnes équipes. On veut passer ce premier tour en se mettant rapidement à l’abri. Le passage du second tour est un objectif à nous de faire ce qu’il faut.

Avec un effectif qui a peu bougé, a-t-il été facile aux nouveaux de s’intégrer dans le groupe ?

Vincent Collet a bien choisi ses recrues, ils sont entrés dans le projet de jeu sans aucun problème. Tous les gars restent dans le collectif c’est vraiment super. On vit bien ensemble que ce soit sur et en dehors du terrain.

Vous êtes l’une des équipes à avoir le plus de joueurs français dans votre effectif.

C’est une volonté du club et du coach, on nous donne des responsabilités à nous de les assumer et ça fonctionne. Cet aspect a été un élément important dans ma décision de venir à Strasbourg la saison dernière.

Avec la campagne du Mondial et l’enchainement de la nouvelle saison, comment te sens-tu physiquement ?

Je n’ai eu que deux jours de repos après la finale pour la troisième place, physiquement et mentalement cela a été compliqué au début mais avec l’enchaînement des bons résultats la récupération se fait plus facilement. Vincent gère mon temps passé sur le terrain en prenant tout cela en compte. On arrive sur des périodes où l’on va beaucoup jouerc donc il faut faire attention à cela mais globalement je vais de mieux en mieux.

Effectivement après le match de demain (ce soir, ndlr) face à Reggio Emilia, vous enchainez trois matchs en huit jours !

Oui, après celui de demain nous avons trois gros matchs à négocier. Nous recevons Limoges le 1er novembre puis Bamberg le 5 et pour finir le 8 au Mans. Un calendrier de fou. A nous de le négocier au mieux, notamment à domicile.

Face à Limoges ce sera un peu particulier ?

La défaite en playoffs la saison dernière nous a tués, nous étions tous déçus, frustrés. Maintenant il faut passer à autre chose, il faudra s’en servir pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

Propos recueillis par Frédéric Dussidour.

28 octobre 2014 à 12:43
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
AMAURY BOULAY
Spécialiste maison du basket féminin
Amaury Boulay
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 mai - 05h30
Nanterre
Paris-Levallois
PRO A
25 mai - 20h15
Paris-Levallois
Nanterre