PRO A


ITW CHARLES KAHUDI : "ON DOIT RELEVER LA TÊTE À LA LEADERS CUP"

Interview Charles Kahudi : On doit relever la tête à la Leaders Cup
Crédit photo : JC Mengui

Avec trois victoires lors des dix dernières rencontres en championnat, on peut penser que l’ASVEL n’aborde pas la Leaders Cup sous les meilleurs auspices.

L’occasion pour BeBasket de faire un point avec le capitaine rhodanien, Charles Kahudi.

Le défaite de ce week-end face à Limoges doit être dur à digérer (entretien réalisé avant le match contre Anvers) ?

Effectivement, nous enchaînons une quatrième défaite de suite, nous sommes un peu dans une spirale négative en championnat. Sur le match on a été poussif et manqué de dureté défensive sur certaines séquences et cela nous a coûté cher. Maintenant il faut être positif si on analyse nos erreurs avec du travail, la tendance devrait s’inverser.

La Leaders Cup est un bon moyen de passer à autre chose et de repartir sur une nouvelle dynamique ?

Oui, je compte bien là-dessus, avec Le Mans la saison dernière nous étions dans une  situation à peu près similaire. Après une première victoire face à Nanterre et trois prolongations, nous avions réussi à l’emporter de 2 points face à Nancy, puis, nous nous sommes inclinés en finale de 2 points face à la SIG. Mais cette période nous avais vraiment fait du bien.

Quel est votre objectif pour cette Leaders Cup ?

Nous devons prendre les matchs les uns après les autres, se dire qu’un match est plus facile qu’un autre dans ce genre de compétition nous permettra uniquement de rentrer à la maison avant les autres… Pour le moment le seul objectif est de battre Dijon.

Justement la JDA, que vous affrontez en quart de finale, est une équipe difficile à manœuvrer. Vous n’aviez gagné que de 2 points en championnat.

Ils arrivent avec un capital confiance important après leur large victoire à Nanterre le week-end dernier. C’est une équipe qui défend avec une très grosse intensité, avec des trappes qui peuvent nous faire perdre pas mal de ballons si nous ne faisons pas attention. Le coach a changé mais la philosophie reste la même, il va falloir s’attendre à un vrai combat et être intelligent dans notre jeu.

Y-a-t-il des équipes à craindre ?

Dans ce genre de compétition, ou l’on joue trois matchs en trois jours, la profondeur du banc et la répartition du temps de jeu est importante. Strasbourg est bien armé pour ce genre de compétition, Chalon-sur Saône est sur un bon rythme. Je pense que nous avons un effectif pour faire quelque chose ce week-end mais comme je l’ai dit plus tôt, il faudra se méfier de tout le monde.

18 février 2016 à 16:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FRÉDÉRIC DUSSIDOUR
Quelque part entre Messina, Navarro, Maravich et Viator.
Frédéric Dussidour
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
23 février - 12h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
23 février - 18h00
Khimki Moscou
Panathinaïkos
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
24 février - 07h30
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
Coaching