PRO A


ITW JESSIE BEGARIN : "UNE PETITE MOTIVATION EN PLUS CONTRE L'ASVEL"

Crédit photo : Sébastien Grasset

À quelques heures de l'entre-deux à l'Astroballe, l'arrière du Portel nous a confié ses impressions avant d'affronter l'ASVEL. Un match qu'il disputera sous les yeux de ses parents, qui ont quitté la Guadeloupe pour s'installer à Lyon cette année.

Jessie, Le Portel se déplace à Villeurbanne ce soir. Comment abordez-vous ce match ?

Sur le papier, on ne part pas favoris, l'ASVEL est une équipe très talentueuse, mais comme d'habitude, on va jouer avec nos armes. On va essayer de défendre le plus dur possible, c'est notre seul moyen de survie dans ce championnat. On l'a vu l'année dernière, cela peut nous permettre de faire des résultats.

Est-ce spécial d'affronter l'ASVEL, et sa pléiade de grands noms ?

Ce n'est que du bénéfice de jouer contre des joueurs comme ça, qui ont évolué en EuroLeague ou en NBA, comme A.J. Slaughter ou DeMarcus Nelson. Il y aussi John Roberson qui a fait des miracles avec Chalon. C'est le genre de match où il y a une petite motivation en plus. En face, il y a des gars qui ont des vrais CV en France ou en Europe. On se dit : "Là, il y a match !". Il faut montrer que, même si je n'ai pas leur statut ou leur salaire, je peux leur tenir tête, voire les dominer.

La dernière fois que vous êtes venu dans le coin, ce n'était pas glorieux avec une défaite de 38 points à Bourg le 26 septembre. Depuis, cela va mieux non ?

On a fait un non-match contre Bourg il y a deux semaines. Mais depuis, on a travaillé, on s'est remis la tête à l'endroit. Cela fait partie d'une saison. Ce sont des matchs comme ça qui forgent une équipe et révèlent son caractère. Après Bourg, on aurait pu se laisser traîner vers le bas. Au lieu de ça, on a été faire un meilleur match à Antibes, on a fait match nul à Perm, on a battu Nanterre puis on s'est qualifié en FIBA Europe Cup. La dynamique s'est inversée. Bourg fut la petite piqûre pour réveillon le lion qui est en nous (il sourit).

Vous enchaînez les matchs tous les trois-quatre jours depuis le début de saison. Tout va bien physiquement ?

On a dix guerriers. Ce n'est pas maintenant qu'on va commencer à se plaindre de la fatigue. La saison est encore longue, On va faire ce qu'il faut pour être en forme.

Retrouvez un portrait long format de Jessie Begarin prochainement sur BeBasket.

À Villeurbanne,

14 octobre 2017 à 17:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
Autres journées
PROGRAMME TV
18 février - 14h30
Denain
Orléans
18 février - 17h00
Monaco
Le Mans
18 février - 19h00
Lyon
Basket Landes
20 février - 21h00
Monaco
Le Mans
21 février - 10h30
Lyon
Basket Landes
Coaching