instagram
PRO A


ITW JULIEN MARTIN, LEADER EN ESPOIRS AVEC L’ÉLAN BÉARNAIS

Interview Julien Martin : On prend les matchs les uns après les autres
Crédit photo : EBPLO

+ 48 face à Dijon, +33 contre Nanterre et Cholet.

.. Depuis le début de l’année 2016, les espoirs de Pau-Lacq-Orthez ne font pas dans le détail. L’occasion pour BeBasket de faire un point avec leur coach Julien Martin.

A l’image de l’équipe professionnelle (neuf victoires de suite en Pro A), les espoirs de l'EBPLO sont sur de bons rails en cette année 2016 ?

Globalement on fait une très bonne saison, même s’il y a eu un mois de décembre difficile avec trois défaites en quatre matchs. Mais finalement, cela a été un mal pour un bien, les garçons se sont remis en question, il y a eu une bonne remobilisation de tout le groupe. Depuis, on travaille très bien aux entrainements, et cela s’est retranscrit en match. Dès le début de saison, les joueurs ont franchi plusieurs paliers, que ce soit sur les plans défensifs, offensifs ou physiques. Et puis, mise à part l’entorse de Lucas Dussoulier, on a eu aucune grosse blessure, ça nous permet de progresser constamment.

Vous êtes à Nancy samedi, c’est un match important pour garder la première place ?

A l’aller cela avait été très difficile, il va falloir faire attention et rester concentré tout le match. Cette saison le championnat est assez dense, plusieurs équipes sont très proches les unes des autres, il reste onze matchs donc plein de choses peuvent se passer.

En faisant la course en tête comme ça, le titre ne peut être qu'un objectif... 

Pour le moment, nous prenons les matchs les uns après les autres, je me sers aussi de ces confrontations pour fixer des objectifs et évaluer la progression de mes joueurs. Quand on sera à cinq matchs de la fin et, en fonction de notre classement, on verra ce que nous sommes capables d’aller chercher. 

Vous êtes également qualifiés en quart de finale du Trophée Coupe de France, est-ce un objectif également ?

La Coupe de France est plus un bonus, c’est un bon moyen pour l’équipe de s’aguerrir à ce niveau là. Nous jouerons à Chamalières le 26 mars face à Kaysersberg qui est classé quatrième de sa poule de NM2. On verra ce que cela donnera mais on y va pour gagner. 

Certains de vos espoirs ont la possibilité d’aller jouer en NM2 avec Pau Nord-Est, est-ce un plus ?

Effectivement, certains joueurs ont cette opportunité de jouer à ce niveau en plus du championnat espoir. C’est une bonne passerelle, les jeunes rencontrent une opposition différente : peut-être moins rapide ou technique mais avec beaucoup plus de dureté et de densité physique. Ils peuvent se retrouver dans des situations qu’ils n’ont pas l’habitude d’avoir en championnat espoir et c’est très intéressant.

On voit de plus en plus de jeunes sortants de centre de formation partir en NM1 ou Pro B.

C’est un bon choix, mais tous ces jeunes doivent avoir l’humilité de comprendre qu’il est parfois nécessaire d’y jouer pour remonter vers la Pro A un jour : la priorité c’est surtout de jouer. En Pro B, il y a beaucoup d’exemples de réussite, voire de résultats remarquables : je pense à Evan Fournier, Adrien Moerman ou Edwin Jackson qui sont tous les trois passés par Nanterre.

A un moment donné, il faut passer à un basket d’adulte, et on a le sentiment que notamment depuis ces trois exemples, les coachs de Pro B et NM1 viennent chercher de jeunes joueurs pour leur donner un vrai rôle dans leur équipe. Je pense à Germain  Castano à Boulogne  avec Mam' Jaiteh, Jo Rousselle, Arthur Rozenfeld et Antoine Wallez. Il y a aussi Jean-Christophe Prat à Denain avec William Howard, Isaia Cordinier, Jerry Boutsiele ou encore Ibrahima Sidibé. Et contrairement à certaines préoccupations dues à cette jeunesse inexpérimentée, ça n’a pas empêché ces deux clubs d’avoir de bons résultats collectifs. Tout cela est très encourageant pour un jeune à la recherche à la fois de temps de jeu et de responsabilités.

19 mars 2016 à 10:36
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FRÉDÉRIC DUSSIDOUR
Quelque part entre Messina, Navarro, Maravich et Viator.
Frédéric Dussidour
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
08 décembre - 04h30
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 09h30
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
LIGUE DES CHAMPIONS
08 décembre - 10h45
Strasbourg
Utenas
NBA
08 décembre - 11h00
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 12h45
NBA Extra