instagram
PRO A


JEAN-DENYS CHOULET POUSSE UN GROS COUP DE GUEULE

Jean-Denys Choulet pousse un gros coup de gueule
Crédit photo : O Fusy

Face à une équipe de la JL Bourg diminuée et battue sur ses deux premières sorties, l'Elan Chalon est tombé après prolongation vendredi soir.

Face à une équipe de la JL Bourg diminuée et battue sur ses deux premières sorties, l'Elan Chalon est tombé après prolongation vendredi soir. Jean-Denys Choulet, qui craignant ce déplacement, a sorti l'un de ses fameux coups de gueule au micro Radio Scoop de Didier Berthet.

"J'avais raison de craindre ce match. On n'a pas une marge de manoeuvre énorme en ce moment. C'est malheureusement notre bêtise et notre manque d'envie défensive individuelle dans un premier temps qui fait que Bourg met 99 points même après prolongation. C'est une blague. Une blague réelle. On s'est fait trouer par (Paccelis) Morlende sur des drives, c'est inacceptable. Contre nous, ils mettaient dedans à 3 points. Contre nous, parce que j'ai regardé les autres matchs ils ne les mettaient pas. Contre nous donc puisque dans les matchs amicaux ils les ont mis. On est surtout très, très bêtes ce soir. On va prendre des tirs à deux contre deux alors qu'il n'y a personne au rebond. On en prend un à un contre quatre parce qu'on est frustré d'en avoir pris un dans le museau avant. C'est n'importe quoi ! C'est un manque de jugeote terrible. Quand on n'a pas le jugeote et pas les jambes en défense, voila le résultat. Eux ont fait leur boulot, la salle aussi. Je souligne un très bon arbitrage ce soir. 

C'est tout, c'est une déception. Même si on s'attendait à un match difficile ici, en défendant on aurait pu espérer quelque chose. Le minimum n'est pas là ce soir (vendredi).

A l'entraînement on se monte dessus, on se tue aux entraînements. On fait des fautes milieu de terrain où on s'arrache tout. Quand on arrive le samedi - c'est que je leur disais cette semaine, j'aimerais qu'on ait la même intensité pendant les matchs qu'à l'entraînement parce qu'à l'entraînement c'est une boucherie et pendant les matchs on ne court pas. Je pense qu'on ne défend pas car on a peur d'aller sur le banc avec des fautes. Je pense que c'est ça parce qu'on a un groupe réduit.

On a des joueurs qui ne sont pas des grands défenseurs on le sait. On en a recruté qui étaient supposés être meilleurs défenseurs et qui ne le sont pas. Ca commence par la défense les matchs à l'extérieur. On ne l'a pas fait et on aurait du remporter ce match avant la prolongation. Par notre bêtise on a perdu. Je ne parle même pas des 50% aux lancers francs. 

Quand on prend des tirs à un ou deux contre le reste du monde ça ne peut pas fonctionner. Au début de la préparation, les gens disaient 'Chalon ça va être moins fort en attaque mais ça défend' mais là... Là sénateur. Je croyais que Dove était le moteur mais il s'essouffle et tout le monde avec.

Quand on a trop de mauvais défenseurs dans une équipe, ça ne peut pas fonctionner. Parce que moi je peux essayer de mettre tout ce que je veux en place mais si on n'est pas capable d'arrêter son vis à vis... Si Philippe Braud arrive à mettre des drives en un contre un, ça commence à être difficile ça. Sans être méchant avec lui que je connais bien et que j'ai eu. Mais sa force première, ce n'est quand même pas d'attaquer le cercle."

11 octobre 2014 à 11:50
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
09 décembre - 03h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
NBA
09 décembre - 09h30
Utah Jazz
Golden State Warriors
NBA
09 décembre - 11h00
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
PRO A
09 décembre - 12h45
Monaco
Paris-Levallois
NBA
09 décembre - 12h45
NBA Extra