PRO A


JULIEN ESPINOSA FUSTIGE SES CADRES : "ON N'A PAS VU L'EXPÉRIENCE TANT REVENDIQUÉE PAR CERTAINS"

Crédit photo : Sébastien Grasset

L'entraîneur antibois ne digérait pas l'effondrement de sa troupe dans le dernier quart-temps à Bourg-en-Bresse, malgré la présence des cadres sur le parquet.

Jerel Blassingame et ses 36 printemps à la mène, Max Kouguere et ses huit saisons de Pro A à l'aile, l'éternel Tim Blue dans la raquette... Julien Espinosa ne dispose pas vraiment d'une équipe de novices, à même de perdre totalement les pédales lorsque la décision se joue. C'est pourtant ce qui s'est passé hier à Bourg-en-Bresse (81-94), à la grande frustration de l'entraîneur des Sharks, particulièrement remonté contre son meneur Jerel Blassingame - avec qui il a eu une forte altercation dans le deuxième mi-temps, ensuite minimisée en conférence de presse, "une communication classique dans le sport de haut niveau -, coupable à ses yeux de ne pas avoir su gérer avec efficacité avec le money-time.

"On n'a pas été capable de tenir la balle dans les moments chauds. Dans le quatrième quart-temps, il faut savoir garder le ballon sous contrôle, ne pas se faire piquer la balle bêtement. C'est là que l'expérience doit parler. Et on n'a pas vu l'expérience tant revendiquée par certains. A cinq minutes de la fin, on en est encore dans le match, à -4. Ensuite, c'est une explosion. Ce quatrième quart-temps est extrêmement décevant. On est censé avoir les joueurs capables de réguler ces fins de matchs, mieux que ça. Je ne pensais pas qu'on baisserait de régime à ce point-là, avec des cadres sur le terrain. Quand on fait une grande partie du match en tête et qu'on arrive à reposer les cadres comme Blassingame qui ne joue que 25 minutes sur la rencontre, oui effectivement [il y a de quoi être frustré]... Quand le meneur titulaire ne joue que 25 minutes, on s'attend à le lancer dans le quatrième quart-temps en lui disant "Ben voilà mon gars maintenant, t'es frais"."

Certes plus sobre dans ses propos, Jonathan Tornato (2 points, 1 rebond et 5 balles perdues en 14 minutes) allait dans le sens de son entraîneur.

"On s'écroule en deuxième mi-temps. Je ne saurais pas expliquer ce qui s'est passé... On n'était pas assez intense. On perd des balles, on ne revient pas. C'est quelque chose qui se paye cher avec Bourg-en-Bresse, ils ont un très fort jeu de transition. Maintenant, on doit se servir de cette défaite pour travailler. Ça a été mieux qu'à Châlons-Reims mais ça n'a pas suffi. À nous d'apprendre de nos erreurs, de travailler en fonction et de revenir plus fort pour gagner ce genre de matchs."

Rendez-vous à Nanterre dans une semaine prochaine afin de voir si les leçons ont été mises en application...

À Bourg-en-Bresse,

07 octobre 2017 à 10:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
22 octobre
Pau-Lacq-Orthez
94
-
82
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg