instagram
PRO A


L'ASVEL FRAPPE FORT À STRASBOURG

L'ASVEL frappe fort à Strasbourg
Crédit photo : Vincent Janiaud

"Le match de tous les dangers.

" Tout juste auréolé de son triomphe au Match des Champions, Vincent Collet avait pourtant senti à des kilomètres le mauvais coup préparé par l'ASVEL de son ancien protégé J.D. Jackson. Le sélectionneur national ne s'y est pas trompé : la SIG s'est pris les pieds dans le tapis dès sa première sortie de la saison en championnat. La faute à une équipe villeurbannaise impressionnante de maîtrise pour ses grands débuts.

Strasbourg sans réponse face au collectif villeurbannais

Pas favorite pour un sou avant l'entame de la rencontre, l'ASVEL va pouvoir quitter l'Alsace avec quelques certitudes en tête. Hormis un premier quart-temps où l'efficacité défensive s'est laissée désirée (25-28), les hommes du président Parker ont maîtrisé leur sujet au Rhénus avec notamment un quart d'heure de très haut niveau entre la 10e et la 25e minute. La combinaison de la surprenante aisance d'Edouard Choquet à la mène, de la sérénité de Trenton Meacham, de l'adresse insolente de Nicolas Lang, de l'incessante activité de Livio Jean-Charles, de l'énergie apporté par le nouveau patron Charles Kahudi et de la maestria de David Andersen ont assomé le Rhénus et placé Lyon-Villeurbanne sur une voie royale (39-59, 25e minute).

Alors forcément, devant ses 4728 supporters, la SIG a bien tenté d'insuffler un retour. Dans le sillage de son emblématique meneur Louis Campbell, les Alsaciens ont grignoté une petite partie de leur retard (55-67, 31e minute). Mais en ce samedi soir, l'ASVEL ne pouvait pas rentrer entre Rhône et Saône sans la victoire en poche. Discret durant une grande partie du match, c'est David Lighty qui a refermé le couvercle sur les espoirs strasbourgeois par le biais d'un tir primé puis une interception suivie d'un dunk rageur (60-76, 35e minute). La très forte impression laissée par les coéquipiers du MVP de la finale de Pro A 2013 ne se traduit pas vraiment par l'ampleur de l'écart final : "seulement" +10 pour la Green Team (87-77)

L'ASVEL 2015/16, un grand cru ?

Habituée aux ambitions douchées depuis quelques années, l'ASVEL semble avoir remédié à ses défauts récurrents de la saison passée - le manque de dureté et d'adresse lointaine - avec un recrutement judicieux, les signatures de Lang, Kahudi et Watkins allant dans ce sens. Mais il faudra confirmer sur la durée. Cependant, et surtout si D.J. Newbill se met au niveau (1 point à 0/4 et 2 passes décisives pour -3 d'évaluation en 12 minutes), il faudra compter sur Villeurbanne cette saison.

03 octobre 2015 à 19:48
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne