instagram
PRO A


L'ASVEL SANS PITIÉ AVEC DIJON

L'ASVEL sans pitié avec Dijon
Crédit photo : Vincent Janiaud

La bonne forme de l'ASVEL se poursuit.

Dominatrice en première période, la formation villeurbannaise n'a pas craqué face aux séries de la JDA Dijon et a engrangé dans son Astroballe une quatrième victoire de suite lors de cette 25e journée de Pro A (79-67). Tandis que la série noire continue pour les Dijonnais.

Les dynamiques contraires n'ont pas été rompues. Après trois succès de rang en championnat - dont deux à l'extérieur - l'ASVEL a prolongé sa bonne passe à domicile face à une JDA Dijon à l'agonie. Le tout début de partie était pourtant à l'avantage des Bourguignons, qui menaient 10-11 après cinq minutes sous l'impulsion d'Antoine Mendy (8 points à 3/8 et 4 rebonds). Mais depuis quelques semaines, l'ASVEL devient le rouleau-compresseur que laissait espérer son budget (le plus élevé de Pro A), et donc son roster. Amara Sy, David Lighty, Ahmad Nivins, David Andersen, Alex Acker... L'empilement de gros noms, expérimentés, reférencés et - pour la plupart - titrés en France, porte enfin ses fruits. A longue distance (quatre réussites dans le premier quart) ou à l'intérieur, tous ont apporté leur écot pour répondre par un 17-1 à Dijon et permettre à l'ASVEL de s'envoler après dix minutes (27-12).

Le collectif de J.D. Jackson tourne bien et le technicien canadien peut désormais compter sur Trent Meacham pour ce faire. Invaincu en Pro A depuis son arrivée, l'ancien Nanterrien est loin d'être étranger au renouveau de la Green Team. Indispensable à cette équipe (comme l'a prouvé son retour sur le parquet en fin de match), il a une nouvelle fois étalé ses talents de meneur (8 points et 7 passes ; 6,8 caviars de moyenne en quatre matchs). Dans son sillage, l'ASVEL a été gestionnaire (14 passes pour 5 balles perdues à la pause) et presque injouable en première mi-temps (45-27), notamment à trois-points (6/11).

Bien qu'en totale méforme et largement dépassée dans le premier acte (19 d'évaluation collective, contre 65), la JDA n'a pas perdu son identité d'équipe à réaction. Après avoir manqué de réussite à longue distance (1/8), les hommes de Jean-Louis Borg ont retrouvé leur insolence derrière l'arc avec cinq paniers primés et un 4-17 en six minutes au retour des vestiaires. Incroyablement, le club dijonnais était de retour (49-44). Or, le retour... de bâton n'a pas tardé à s'abattre sur les partenaires de Steven Gray (15 points à 6/16 et 6 rebonds). Un 16-2 entre la 27e et la 31e minute ; et l'ASVEL de David Lighty (9 points sur la série, 19 à 5/8 au final, avec 5 rebonds et 5 passes) repoussait Dijon dans les cordes (65-46).

Efficace (15 points à 5/6 et 5 rebonds), Ahmad Nivins enfonçait le clou (69-51, 35e). Mais encore une fois, la Jeanne revenait légèrement dans le coup. Cette fois-ci grâce à Erving Walker (22 points à 7/11 dont 3/5 à 3-points), auteur de 9 unités en trois minutes, durant lesquelles Dijon passait une nouvelle série (2-14 / 71-65, 38e). D'un shoot compliqué en fin de possession, Alex Acker (15 points à 7/12) calmait les ardeurs de Walker & co (73-65). Revenu en jeu afin de redynamiser l'attaque villeurbannaise, Trent Meacham rassurait les siens et leur redonnait dix points d'avance à une grosse minute du terme (75-65), réduisant les remontées dijonnaises à de simples barouds d'honneur. Score final : 79-67 pour l'ASVEL d'un doublement bon Livio Jean-Charles, qui revit ces derniers temps (11 points à 7/7 aux lancers, 10 rebonds et 21 d'évaluation en 29 minutes).

Pour la première fois cette saison après quatre défaites (amical, match aller et deux fois en Eurocup), l'ASVEL est venue à bout de la JDA Dijon. Pour la première fois également en 2014/15, la Maison Verte aligne quatre victoires. Grâce à celle-ci, l'équipe de J.D. Jackson confirme son bilan positif (14v-11d), recolle au trio PL - Nancy - Le Havre, et dépasse son adversaire du soir au sein du Top 8. Déjà bien fissurée ces dernières semaines, la place provisoire en playoffs de la JDA Dijon ne tient réellement plus qu'à un fil. Avec une septième défaite consécutive, le club bourguignon se fait rejoindre à 13v-12d par Châlons-Reims et par Gravelines, tous deux vainqueurs ce week-end. Alors que l'ASVEL semble déjà réserver sa place en postseason, la JDA n'en prend vraiment pas le chemin.

23 mars 2015 à 22:13
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges