instagram
PRO A


LA CAPACITÉ DE LA SALLE GASTON-MÉDECIN DE MONACO AUGMENTÉE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Après leur belle saison 2015-2016, les Monégasques pourront accueillir quelques spectateurs de plus dans la salle Gaston-Médecin.

Située sous les gradins du Stade Louis II à Monaco, la salle Gaston-Médecin, théâtre des matchs de basket depuis de nombreuses années ne peut accueillir que 2 500 personnes au maximum. Une capacité relativement faible et en inadéquation totale avec les ambitions, notamment continentales de l'ASM.

Afin de remédier (en partie) à ce problème, des travaux sont actuellement en cours afin d'offrir quelques sièges supplémentaires aux spectateurs monégasques. Combien ? Difficile d'obtenir un chiffre exact, mais Nice-Matin avançait cette semaine la possibilité de voir entre 250 et 300 places en plus.

"Chaque espace utilisable sera monopolisé" indique Patrice Cellario, conseiller de gouvernement de la principauté, dans le quotidien régional. Mais il y a évidemment "des limites physiques, compte tenu de l'insertion de cette salle omnisports au sein du bâtiment qu'est le Stade Louis II."

Le gouvernement mènerait également en parallèle une réflexion quant à la construction d'une nouvelle salle indépendante du Stade. Si rien n'est encore acté, les dirigeants monégasques ont bien conscience qu'un nouvel outil de travail sera probablement nécessaire si le club souhaite poursuivre son ascension dans un futur proche.

30 juillet 2016 à 10:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne