instagram
PRO A


LA COURSE AU MVP : MOERMAN PREND LA PÔLE POSITION

La course au MVP : Moerman prend la pôle position
Crédit photo : Sylvain Vergne

Après cinq journées de Pro A, il est déjà possible d'observer les premières tendances individuelles et collectives du championnat.

Tout au long de la saison, BeBasket fera le point sur la course aux différents trophées de MVP Français et étranger en LNB.

Nous démarrons avec un premier classement des meilleurs joueurs français de Pro A en 2014/15. Et les tricolores sont à la fête en ce début de saison !

1 - Adrien Moerman

Ses premiers pas sous le maillot limougeaud en 2013/14 avaient été marqués par une constante maladresse aux tirs. Rien de cela en 2014/15. Artisan majeur du titre de champion de France du CSP, sélectionné pour la toute première fois de sa carrière en Bleu, Adrien Moerman a entamé cette nouvelle saison avec une confiance maximale. Et cela se ressent ! Troisième meilleure évaluation du championnat derrière Ahmad Nivins et Darryl Watkins, l'ancien intérieur de Bilbao n'est descendu qu'à une seule reprise sous la barre du 20 d'évaluation. Preuve de son importance dans le dispositif de Jean-Marc Dupraz : cela a coïncidé avec la seule défaite de Limoges (11 points à 3/9 et 10 d'évaluation au Havre). Autrement, Nancy (20 d'évaluation), Gravelines-Dunkerque (24), Rouen (24) et Orléans (25) ont tous fait les frais de l'incroyable activité du double All-Star de Pro A. Et ils ne sont sûrement pas les derniers...

Ses statistiques : 14,4 points à 64,4%, 7,8 rebonds et 2,6 passes décisives pour 20,6 d'évaluation en 26 minutes (5 matchs disputés).

2 - Ali Traoré

Le revanant ! Pratiquement inutilisé la saison dernière à Nanterre (9 minutes de moyenne), contraint de s'exiler au Liban pour retrouver de la confiance, Ali Traoré est en mission rédemption en Alsace. Pivot titulaire de la SIG, l'intérieur aux 56 sélections en équipe de France a d'ores et déjà retrouvé ses mains magiques et s'impose comme le meilleur marqueur à la minute de Pro A (0,75 point, devant les 0,71 de J.P. Batista) : l'ASVEL (18 points à 9/13), l'Elan Béarnais (15 points à 7/10 en 17 minutes) ou Le Havre (19 points à 8/10 en 21 minutes) peuvent en témoigner. Détail qui a son importance : Strasbourg est seul leader invaincu du championnat. La saison de la renaissance pour Bomayé ?

Ses statistiques : 16,6 points à 67,9%, 4 rebonds, 1 passe décisive et 0,8 contre pour 15,8 d'évaluation en 22 minutes (5 matchs disputés).



Photo : Dorian Brault

3 - Pape Sy

L'excellente surprise de ce début de saison. Presque décevant l'an dernier au Mans, Pape Sy revit littéralement à Gravelines-Dunkerque. Retrouver l'air du Nord a des vertues insoupçonnées : en l'espace de huit jours, l'ancien arrière d'Atlanta a battu à deux reprises son ancien record de points en carrière (25 unités contre Pau-Lacq-Orthez en octobre 2011) : 26 points contre le Paris-Levallois, avant d'en passer 29 à la défense de Cholet. Résultat : l'arrière costarmoricain est le deuxième meilleur marqueur de Pro A avec 91 points inscrits depuis le début de saison, à une seule longueur du Dijonnais Erving Walker. S'il peut maintenir ce rythme, tout en replaçant Gravelines-Dunkerque parmi les équipes qui comptent, Pape Sy sera un candidat extrêmement sérieux au titre de MVP Français du championnat.

Ses statistiques : 18,2 points à 47,4%, 5,2 rebonds, 2 passes décisives et 5,8 fautes provoquées pour 18 d'évaluation en 31 minutes (5 matchs disputés).

4 - Antoine Diot

Le maître à jouer de la meilleure équipe du championnat. Si ce constat valide après cinq journées l'est encore à la fin de la saison régulière, alors Antoine Diot sera un prétendant légitime à sa propre succession. En attendant, le meneur de l'équipe de France retrouve progressivement son rythme après la Coupe du Monde. Parfois en délicatesse avec son tir (15/39), le natif de Bourg-en-Bresse apporte son écot dans tous les autres secteurs du jeu (9 passes décisives et 2 contres à Orléans ; 10 passes décisives à Pau ; 7 rebonds, 5 passes décisives et 4 interceptions contre Le Havre). Et surtout, Strasbourg n'a toujours pas perdu une seule rencontre.

Ses statistiques : 10,2 points à 38,5%, 4,2 rebonds, 6,8 passes décisives et 1,6 interception pour 15,4 d'évaluation en 25 minutes (5 matchs disputés).

5 - Charles Kahudi

Très peu utilisé en Espagne lors de la Coupe du Monde, Charles Kahudi sait qu'il devra faire une très grosse saison avec le MSB pour convaincre Vincent Collet de le sélectionner pour l'EuroBasket 2015. Le natif de Kinshasa est parti sur de bons rails : 26 d'évaluation à Dijon, 25 contre Le Havre puis 28 à Orléans, il s'impose déjà comme l'homme de base d'Erman Kunter. Très en phase avec son shoot, le porte-bonheur de l'équipe de France présente la sixième meilleure fiche statistique de Pro A après cinq journées. Seule ombre au tableau, et elle est de taille : Le Mans n'arrive toujours pas à trouver une véritable alchimie et présente un bilan négatif de deux victoires et trois défaites. Mais l'équipe sarthoise a encore largement le temps d'inverser la tendance pour offrir tous les atouts à Charles Kahudi dans cette course au trophée de MVP Français du championnat.

Ses statistiques : 15,6 points à 53,1%, 7,2 rebonds, 1,6 passe décisive et 5,4 fautes provoquées pour 19,4 d'évaluation en 31 minutes (5 matchs disputés).


Photo : Sébastien Meunier
30 octobre 2014 à 12:00
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges