PRO A

LA FRANCE S'OFFRE UN QUART DE FINALE FACE AUX ÉTATS-UNIS

La France s'offre un quart de finale face aux États-Unis
Crédit photo : Olivier Fusy

Deuxième de son groupe, la France était obligée de disputer un barrage pour rejoindre les quarts de finale.

Face à une modeste mais accrocheuse équipe du Brésil, les Bleues ont fait le travail (61-48) grâce notamment à une défense de fer. Vendredi en quart de finale, elles batailleront contre les États-Unis. Une autre paire de manches.

Un mois après une première confrontation en amical qui avait tourné à la faveur des Tricolores (83-62) lors du tournoi de Limoges, Françaises et Brésiliennes remettaient le couvert, cette fois-ci avec un enjeu tout autre, à savoir une place en quart de finale. Et c'est sûrement cet enjeu qui a un peu tué le jeu lors des premières minutes. Timorées, les deux formations n'ont pas proposé le plus beau des basket au cours des deux premières minutes terminées sur le score de 12 à 10 en faveur des joueuses de Valérie Garnier. Dans le sillage de Sandrine Gruda (17 points, 8 rebonds, 3 interceptions, 2 contres), la France a retrouvé de l'allant en attaque au cours du deuxième quart-temps. Et comme souvent, c'est en augmentant considérablement le niveau défensif (seulement cinq points encaissés en dix minutes) que les brèches se sont ouvertes en attaque. Muselées (26% de réussite sur l'ensemble de la rencontre), les partenaires de Erika Souza (11 points, 6 rebonds) n'ont jamais trouvé la solution lors du deuxième acte ce qui a permis à la France de creuser l'écart (26-15 à la mi-temps).

Dominé, le Brésil n'a que très rarement eu l'occasion de combler son retard. A chaque fois qu'une joueuse se mettait en valeur, la France réagissait, que ce soit en attaque ou bien en défense, en mettant sous l'éteignoir celle qui sortait du lot. La défense, la marque de fabrique des Bleues, a une nouvelle fois été au rendez-vous. De l'autre côté du terrain, Céline Dumerc (6 points, 9 passes, 5 rebonds), très active aujourd'hui, a régalé ses coéquipières tandis que Endy Miyem (6 points à 3/8, 1 rebond en 22 minutes), pour son premier match de l'aventure suite à une blessure au mollet, a retrouvé des sensations.

Des sensations, justement il en faudra. Et par que pour la Berruyère. Car, après cette victoire tranquille (61-48) qui aurait toutefois pu être large sans les nombreuses balles perdues (19) qui ont redonné espoir au Brésil en fin de rencontre, la France va s'attaquer à la montagne états-unienne. Déjà franchie il y a dix jours lors du tournoi de Paris, elle devrait, match couperet oblige, gagner en hauteur. De quoi être insurmontable ? Réponse vendredi.

01 octobre 2014 à 19:47
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
AMAURY BOULAY
Spécialiste maison du basket féminin
Amaury Boulay
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
25 mai - 05h30
Nanterre
Paris-Levallois
PRO A
25 mai - 20h15
Paris-Levallois
Nanterre