PRO A


LA RÉVOLTE DE STRASBOURG

La révolte de Strasbourg
Crédit photo : Dorian Brault

 Après son revers inaugural, Strasbourg était dos au mur avant de recevoir Limoges pour la deuxième fois.

 Après son revers inaugural, Strasbourg était dos au mur avant de recevoir Limoges pour la deuxième fois. "Do or die" allait même jusqu'à dire Vincent Collet. Et la SIG n'a pas failli, dominant le CSP (66-52) pour revenir à une victoire partout dans cette finale de Pro A 2014/15.

Sept défaites consécutives pour le club en finale de Pro A, la possibilité de partir dans l'enfer de Beaublanc à 0-2... Il fallait être fort mentalement pour maîtriser cette rencontre de la manière dont les Strasbourgeois l'ont fait. Impériale en défense pendant 40 minutes, la SIG n'a laissé aucune chance aux Limougeauds. Plus de férocité, plus de jeu collectif (17 passes décisives contre 9), plus d'envie tout simplement. Les Alsaciens voulaient rallier le Limousin avec une victoire en poche, c'est chose faite (66-52, score final). Et le tout avec une panne générale derrière la ligne des 6,75 mètres (2/18), c'est dire à quel point la SIG avait de la marge en cette fin d'après-midi.

Ce succès, c'est aussi celui d'un homme : Antoine Diot. Leader de la formation strasbourgeoise, le meneur des Bleus a été étincelant en première mi-temps (19 d'évaluation). Tirs au buzzer, passes décisives, le Bressan a ecoeuré la défense de Philippe Hervé. Il termine avec une copie de MVP : 20 points à 8/12, 3 rebonds et 8 passes décisives pour 25 d'évaluation en 33 minutes.

Limoges aux abonnés absents

Un chiffre résume le dimanche limougeaud : depuis l'arrivée de Philippe Hervé, le CSP n'était pas descendu sous la barre (élevée) des 78 points. Cet après-midi, les champions de France sont restés bloqués à 52 tristes unités. La faute à un jeu défaillant et à une intensité bien moins élevée que celle des Alsaciens. De quoi attiser la colère du régional de l'étape, Léo Westermann.

Toutefois, si Strasbourg va rejoindre Beaublanc dans une position un peu plus confortable que l'an dernier, c'est bien Limoges qui quitte l'Alsace en position de force. Les coéquipiers d'Adrien Moerman ont rempli leur mission : arracher une victoire au Rhénus pour récupérer l'avantage du terrain. Deux succès à domicile devant son public et le CSP s'offrira son premier doublé depuis 1993 et 1994

 

14 juin 2015 à 19:11
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Limoges
20h00
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Nanterre
20h00
Monaco
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
20 janvier - 02h10
Detroit Pistons
Washington Wizards
20 janvier - 04h30
Utah Jazz
New York Knicks
20 janvier - 05h30
Monaco
Limoges
20 janvier - 07h45
Houston Rockets
Minnesota Timberwolves
20 janvier - 09h30
Detroit Pistons
Washington Wizards
Coaching