PRO A


LA SIG REPOUSSE DES PALOIS VALEUREUX ET RETROUVERA L'ASVEL

Erving Walker Strasbourg SIG
Crédit photo : Audrey Feltz

Suite à sa victoire à l'extérieur lors du match 2, cette belle en Alsace devait être une formalité pour Strasbourg. Il n'en fut rien et les Béarnais, malgré des rotations limitées, ont vendu chèrement leur peau en faisant trembler la SIG jusqu'à l'ultime minute. Ils retrouveront donc l'ASVEL en demi pour la revanche de la finale de l'an dernier. 

Dans un match de moindre qualité par rapport aux deux manches précédentes, possiblement en raison de la fatigue accumulée, la SIG Strasbourg est parvenue à se qualifier en demi-finales de Pro A pour la cinquième saison consécutive. On ne peut pourtant pas dire que les Alsaciens aient été particulièrement brillants comme en témoigne leur adresse aux lancers-francs une nouvelle fois trop faible (13/22 soit 59% de réussite seulement).

En face, l'Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez aura tenu une mi-temps en s'appuyant sur son trio d'anciens John Cox - Taqwa Pinero - Alain Koffi avant de baisser pied après la pause. Les hommes d'Eric Bartecheky ont craqué physiquement durant le quatrième quart-temps et encaissent un 16 à 3 rédhibitoire en un peu moins de 6 minutes.

On pensait alors le match plié, mais sur un dernier barroud d'honneur ponctué par un shoot à 9 mètres de D.J. Cooper, l'Elan est revenu à -3 à 15 secondes du terme de la partie.

Un peu trop court toutefois. Slaughter puis Ntilikina ayant scellé le sort de la rencontre sur la ligne des lancers-francs sur les deux actions suivantes. Une mention spéciale sur cette série au jeune prodige strasbourgeois qui sera parvenu à éteindre le MVP de la saison régulière.

Si Cooper termine la rencontre avec des statistiques honorables (10 points, 4 rebonds, 5 passes) force est de constater qu'il n'aura pas eu son rayonnement habituel et avec son maître à jouer en demi-teinte la marché était un peu trop haute pour l'Elan Béarnais. "Il faut avouer que le boulot de Strasbourg, du staff et des joueurs, pour limiter l’impact de D.J. Cooper a été énorme, a commenté Eric Bartecheky devant la presse (*propos retranscris sur sigstrasbourg.com). Ils ont été les seuls cette saison, à le faire. Ils l’ont muselé mais on a aussi eu la possibilité d’aller sur d’autres éléments."

Place désormais aux demi-finales où la SIG retrouvera l'ASVEL pour un remake de la finale des playoffs 2016 qui s'annonce d'ores et déjà alléchant.       

26 mai 2017 à 23:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
17 octobre - 00h00
Nanterre
Antibes
17 octobre - 01h45
Limoges
Strasbourg
17 octobre - 05h30
Nanterre
Antibes
17 octobre - 11h00
NBA Extra
17 octobre - 14h15
Levallois Metropolitans
Darüşşafaka Doğuş