instagram
PRO A


LA SIG TIRE LA PREMIÈRE FACE AU MANS

La SIG tire la première
Crédit photo : Dorian Brault - SIG

Cette fois, Strasbourg n'a pas tremblé lors d'un premier match d'une série de playoffs.

Ce samedi soir contre Le Mans, la SIG s'est montrée supérieure et a pris les commandes de sa demi-finale de Pro A (78-69, 1-0). De nouveau, ce sont la défense et le banc des Alsaciens qui ont fait la différence.

Passé non loin du gouffre en quarts de finale face à Chalon, suite notamment à un hold-up au match 1, Strasbourg sait visiblement tirer les leçons du passé. Si le format d'une série au meilleur des cinq matchs laisse logiquement plus de marge de manoeuvre, la SIG n'a pas amplifié les espoirs de son adversaire pour lancer l'opposition. Et ce contrairement à l'an dernier, quand le leader de la saison régulière avait à chaque fois lâché le premier match au Rhénus lors de la demie contre Nancy et de la finale face à Limoges. De plus, les Strasbourgeois ont su soigner leur entame de match, une période qui les avait mis en difficulté match après match au tour précédent. Solides après dix minutes, les joueurs de Vincent Collet - probablement satisfait après avoir pointé du doigt ce défaut récurrent - ont tout simplement remporté un premier quart-temps pour la première fois dans ces playoffs (17-15).

La SIG concentrée d'entrée

Mais c'est surtout dans le deuxième que tout s'est décanté. Si elle a tenu le choc pendant un quart d'heure de jeu (21-22), l'équipe mancelle a ensuite explosé, encaissant un 20-6 jusqu'à la mi-temps (41-28). Loin d'être étonnant alors que le MSB doit quasiment faire sans deux de ses trois meilleures armes offensives cette saison : Michal Ignerski, toujours diminué (4 points à 2/6 et 6 rebonds) et surtout Charles Kahudi, blessé contre l'ASVEL et bel et bien absent. Alors que se profilait un duel intéressant sur le poste 3 entre deux membres du Top 3 des défenseurs, Axel Toupane a ainsi pleinement profité du forfait de "L'Homme". Si la SIG s'envolait au score dans le deuxième quart, c'était principalement grâce à lui. Intenable en première mi-temps, Toupane compilait déjà 14 points avec un joli 3/4 à trois-points, et finira la partie à 15 unités à 4/8, 4 rebonds et 4 passes.

Une bonne main sur le match, les Alsaciens voyaient tout de même revenir les troupes d'Erman Kunter au début de la deuxième mi-temps. Jusqu'alors bien limité par la défense locale (14 points à 4/12 aux tirs), Rodrigue Beaubois enchaînait les tirs primés - 4/9 de loin, dont trois réussites dans le QT3 - et relançait les siens : 46-41 (25e). Mais la SIG repartait de plus belle, grâce à un 10-0 signé en grande partie par Louis Campbell (17 points à 5/10, 4 rebonds et 3 passes). Toujours largement en tête à dix minutes du terme (63-52), et plus jamais vraiment inquiétés, les Strasbourgeois tenaient bon jusqu'au bout pour conclure sur la ligne des lancers-francs, où ils ont peu gâché (21/25). Et ce, en dépit des bons matchs de Mouphtaou Yarou (13 points à 5/8 et 7 rebonds pour 18 d'évaluation en 19 minutes) et Petr Cornelie (12 points à 4/8, 4 rebonds et 2 contres). Un duo intérieur qui s'est substitué aux habituels leaders du MSB, sans pour autant pouvoir pleinement l'emmener vers la victoire.

Le match (quasi) parfait de Bangaly Fofana

Car en face, dans la peinture, il y avait un imposant Bangaly Fofana, parfait au relais d'Ali Traoré (4 points à 2/6 et 3 balles perdues en 13 minutes). Avouant après la partie que son faible temps de jeu en quarts (29 minutes cumulées) lui avait donné "beaucoup d'énergie, en attaque comme en défense", le pivot de la SIG a livré un match plein, de part et d'autre de la rencontre - c'est d'ailleurs lui qui a tué le match aux lancers à une minute de la fin (73-63). Auteur d'un nouveau record de points en carrière en Pro A, il a rendu 18 points à 6/7 aux tirs et 6/6 aux lancers, 9 rebonds (dont 5 offensifs) et 2 contres pour 29 d'évaluation en 24 minutes ! En outre, avec +13, Fofana a terminé avec le deuxième meilleur +/- de Strasbourg. Devant lui au différentiel ? Axel Toupane avec +15, lui aussi en sortie de banc. A eux deux (33 points marqués sur les 78 de la SIG), Toupane et Fofana ont une nouvelle fois permis à la SIG de montrer son incroyable profondeur de banc.

Un cran au dessus sur ce match 1 (40 rebonds à 28 ; 99 à 69 à l'évaluation), la SIG démarre donc parfaitement cette série. En quête d'un titre qui lui a échappé ces derniers temps et qui peut être historique en cas de triplé, la formation alsacienne est à deux victoires d'une nouvelle finale. Mais c'est bien connu, pour remporter un Grand Chelem, il faut gagner trois manches. Suite de cette demi-finale lundi soir, toujours au Rhénus.

30 mai 2015 à 20:26
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans