instagram
PRO A


LARGE VAINQUEUR À VILLEURBANNE (96-74), LIMOGES PREMIER QUALIFIÉ POUR LES DEMI-FINALES DE PRO A

Frédéric Forte avait prévenu mardi sur Twitter, l'ASVEL ne pouvait que réagir après la claque reçue à Beaublanc lundi (56-92) : "Ce matin, je tangue entre fierté et peur car l'ASVEL va avoir une réaction terrible demain.

Le premier demi-finaliste de Pro A est connu. Le Limoges CSP a rallié le denier carré en s'offrant le scalp de l'ASVEL une deuxième fois consécutive en deux jours (96-74).

Frédéric Forte avait prévenu mardi sur Twitter, l'ASVEL ne pouvait que réagir après la claque reçue à Beaublanc lundi (56-92) : "Ce matin, je tangue entre fierté et peur car l'ASVEL va avoir une réaction terrible demain. On mène 1-0, c'est tout. Rien n'est joué !" Le président du CSP avait vu juste. Simplement, il a fallu attendre longtemps, très longtemps, pour voir Villeurbanne se révolter. Et ce ne fut que temporaire.

Dépassée par le collectif limougeaud et par l'adresse insolente du CSP, l'ASVEL a frôlé le naufrage une première fois en première mi-temps. Pendant que Scott Machado ne parvenait pas à mettre le jeu rhôdanien en place, Limoges impressionnait, régalait même par séquence. Mais comme souvent avec le CSP, la belle série s'est enrayée. Décidé à ne pas se faire gifler à deux reprises, Villeurbanne a haussé son intensité. Et comme par magie, l'adresse est revenue. Le résultat fut sans appel. Les hommes de Pierre Vincent ont scoré la bagatelle de 35 points dans le deuxième quart-temps pour revenir à égalité parfaite avec le CSP au moment de rejoindre les vestiaires (46-46, mi-temps).

Sauf que le sursaut villeurbannais ne s'est pas éternisé. Probablement secoués dans les vestiaires par Jean-Marc Dupraz, les Limougeauds sont revenus dans l'arène avec d'excellentes intentions. À nouveau impérial en défense, le CSP a très rapidement (re)creusé l'écart avec une adresse absolument incroyable. Limoges a conclut le troisième quart-temps par quatre tirs primés réussis d'affilée, s'offrant le luxe d'infliger un 34-5 à la Green Team (56-82, 32e minute).

Le money-time ne fut qu'un long calvaire pour l'ASVEL. Sifflés par une partie de leur public, enchaînant tirs ratés et pertes de balle, les Villeurbannais ont complètement sombré. Au final, Limoges s'impose 96 à 74 et termine la série en deux manches sèches (188-130). Triste sortie pour le président Gilles Moretton.

Dans le sillage de son traditionnel duo français Nobel Boungou-Colo (17 points à 4/5, 5 rebonds et 6 passes décisives pour 25 d'évaluation en 31 minutes) - Adrien Moerman (21 points à 8/9, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 30 d'évaluation en 26 minutes), le CSP est le premier qualifié pour les demi-finales de Pro A. Et surtout, 14 ans après, le club du Limousin est de retour sur la scène européenne avec, a minima, un ticket en poche pour l'Eurocup.

Posté par Alexandre Lacoste

14 mai 2014 à 22:46
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges