instagram
PRO A


LE BCM GÂCHE LA FÊTE DE NANTERRE

Le BCM gâche la fête de Nanterre
Crédit photo : Claire Macel

Nanterre inaugurait sa salle agrandie… mais est passé à côté de son match, face à Gravelines-Dunkerque (56-76).

Pour Pascal Donnadieu, il apparaît assez urgent de se renforcer à l’intérieur.

Que retiendra-t-on de ce premier quart-temps ? Essentiellement cet énorme coup de marteau de Jérémy Nzeulie (4 points en 25 minutes), qui profite pleinement de ces dix premières minutes puisqu’il ne quittera pas le parquet. D’ailleurs, quand l’international camerounais part en drive, on n’a beaucoup moins d’appréhension que par le passé. A part ça et un bon passage de Nando Raposo (4 rebonds en 9 minutes), pas grand-chose à noter (15-15).

Le deuxième quart sera plus animé, surtout côté Gravelinois. La profondeur de banc et la puissance athlétique du BCM – illustré par un alley-oop féroce en contre-attaque - font peu à peu la différence, notamment via Marcus Dove (17 points, 7 rebonds en 27 minutes) et Andrew Albicy (17 points à 4/7 à trois-points, 5 rebonds, 4 passes décisives en 33 minutes). Obligé de beaucoup jouer à Paris en 2014, sans vrai backup l’année passée, Albicy semble de retour à son meilleur niveau, dans une équipe où tous les postes sont doublés, et bien doublés. C’est d’ailleurs lui, d’un troisième triple, qui donne un net avantage aux siens (22-35, 18e).

Pascal Donnadieu espérait sûrement une première à domicile un peu plus à son avantage ; la salle agrandie aussi, tant l’ambiance peine à décoller. A la mi-temps, l’écart est là (26-37) et l’intensité du BCM est un cran au-dessus.

A l’intérieur, le désert

Gerald Robinson (15 points à 6/12 aux tirs en 29 minutes) a profité de la pause pour changer de chaussures et enfiler son costume de super-héros. Au scoring, au caviar pour ses grands, Robinson fait monter tout Nanterre en intensité (43-48, 27e). Le problème pour la JSF, c’est qu’on n’est pas dans un Comics. Résultat : le BCM réappuie là où ça fait mal, à l’intérieur. Marcus Dove se régale, Albicy balance un floatter et Nanterre coule (45-58 à la fin du troisième quart).

Pascal Donnadieu aura essayé de cacher la misère tout au long du match (Invernizzi en 4, Mitchell et Osby associés). Mais face au quatuor Aboudou-Morency-Dove-Brown, la raquette alto-séquanaise n’a pas pesée lourd. Après deux sorties convaincantes, Mam’ Jaiteh (6 points et 6 rebonds en 25 minutes) est passé à côté, Raposo est juste et Romero Osby (0 point en 8 minutes) joue quand Donnadieu n’a plus le choix. Le kop du Nord peut célébrer ; dans le néo-Thorez, on n’entend qu’eux. Score final : 56-76.

Par Xavier Collin, à Nanterre

17 octobre 2015 à 22:27
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne