PRO A


LE HAVRE, UNE BELLE SAISON ET PUIS RIEN ?

Le Havre, une belle saison  pour rien
Crédit photo : STB

Quatrième au classement avant la trente-deuxième journée de Pro A avec un bilan de 19 victoires pour 12 défaites, Le Havre vit une saison formidable.

Qualifiée pour les playoffs alors qu'elle n'avait plus eu les honneurs de disputer les séries éliminatoires depuis 2008 (quarts de finale), la formation havraise réalise un exercice 2014/15 de toute beauté après avoir navigué entre la onzième et la quatorzième place durant les six dernières années.

Si sur le terrain, Ricardo Greer et sa bande font le spectacle, il semble que cela soit un peu plus difficile en coulisse pour capitaliser sur les efforts des joueurs et pérenniser le club portuaire en Pro A.

Interrogé par Paris-Normandie, Thierry Picard, le président de Saint-Thomas, explique les difficultés qu'il rencontre pour emmener le club maritime encore plus haut.

« Normalement, on devrait avoir un budget légèrement en baisse (2,30 millions d'euros contre 2,40 millions d'euros) et une masse salariale sensiblement inférieure la saison prochaine (700 000 euros au lieu de 725 000 euros). Je ne vais pas dire que les gens se moquent des résultats que nous avons cette année, mais cela n'a pratiquement aucune influence au niveau financier. C'est décevant. J'ai l'impression que le seul truc qui pourrait vraiment faire changer la donne, c'est que nous soyons champions de France. Peut-être que cela évoluera d'ici septembre, mais en attendant, je suis bien obligé de constater que nous n'avons, à ce jour, pas plus de partenaires engagés pour la saison prochaine que cette année. »

Cette magnifique saison ne sera-t-elle qu'un simple coup d'épée dans l'eau ? S'il est encore trop tôt pour répondre à cette question, l'homme fort du STB indique néanmoins qu'il sera difficile de retenir certains joueurs après leurs belles performances lors de ces derniers mois.

Pas de Coupe d'Europe

Le pivot Shawn King, malgré une proposition du club pourrait "gagner le double ailleurs" explique Thierry Picard. Tout comme le meneur de jeu Tyrone Brazelton et le shooteur Hugo Invernizzi qui sont sollicités par des clubs plus huppés. Quant à Ricardo Greer et son partenaire John Cox, c'est une possible non-participation à une future Coupe d'Europe qui décourageraient les deux joueurs de poursuivre l'aventure. En effet, le STB a pour l'instant prévu de refuser une invitation en Coupe d'Europe toujours à cause de son faible budget prévisionnel. Concernant l'entraîneur Eric Bartecheky, encore sous contrat pour une saison, il bénéficie d'une clause de sortie et intéresse fortement d'autres formations de l'élite française.

C'est donc un été compliqué qui se prépare en Seine-Maritime.

08 mai 2015 à 13:46
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
78
-
70
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
82
-
76
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
20 novembre - 00h00
Moscou
Fenerbahçe Ülker
20 novembre - 03h45
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
20 novembre - 05h30
Žalgiris Kaunas
Laboral Kutxa
20 novembre - 09h30
Brooklyn Nets
Golden State Warriors
20 novembre - 11h00
Toronto Raptors
Washington Wizards