instagram
PRO A


LE LEADER TIENT SON RANG

Le leader tient son rang
Crédit photo : Sébastien Grasset

Strasbourg ne s'est pas raté en ouverture de l'édition 2015 de la Leaders Cup.

En quarts de finale face au Havre, la SIG a tenu bon pour s'imposer 73-57 et atteindre une nouvelle fois le dernier carré à Disneyland Paris.

Que le premier du championnat réponde présent d'entrée à la Leaders Cup peut sembler logique. Mais dans une Pro A qui est loin de l'être et où le turnover est assez important ces dernières saisons, les surprises ne manquent parfois pas. La preuve avec Le Havre, justement. Plus petit budget de l'élite mais qualifié en sixième position pour ce tournoi de la mi-saison, le STB est le club poil-à-gratter par excellence. Et du haut de son trône de leader, Strasbourg a pu en faire l'expérience en première mi-temps.

Alors que Ricardo Greer faisait son retour dans les rangs havrais après sa suspension contre le CSP, l'ailier-fort dominicain a lui aussi endossé son rôle de leader (18 points et 6 rebonds en 36 minutes), bien épaulé par ses lieutenants John Cox (13 points, 6 rebonds et 5 passes) et Shawn King (9 points, 6 rebonds et 2 contres). Après deux périodes accrochées, l'actuel huitième du championnat était loin d'avoir abdiqué (35-32). Mais la SIG, installée dans le haut du tableau de Pro A depuis maintenant deux grosses années, devient petit à petit la formation référence dans le paysage hexagonal. En grande partie grâce à son collectif et à sa défense. Lancés par un 6-0 au retour des vestiaires (41-32, 23e), les joueurs de Vincent Collet ont fait l'écart et n'ont plus jamais flanché, menant 53-43 après 30 minutes et s'envolant dans le dernier quart-temps (68-51, 36e).

La SIG abonnée aux demies à Disneyland

Permettant à toute l'équipe alsacienne d'afficher un bon 52% de réussite, le secteur intérieur de la SIG a été particulièrement efficace, d'Ali Traoré (15 points à 7/10 et 5 rebonds en 17 minutes) à Bangaly Fofana (6 points à 3/3 et 3 contres), en passant spécialement par Matt Howard. Avec 14 points à 7/11, 10 rebonds (dont 6 offensifs) et 22 d'évaluation en 23 minutes, le poste 4 états-unien a été l'homme du match pour sa deuxième sortie après sa blessure à la cheville, ce qui lui vaudra peut-être une nouvelle fois les félicitations de son coach. Howard a notamment permis à Strasbourg de dominer la bataille du rebond (36 à 25).

Plus loin de la peinture, la ligne arrière strasbourgeoise a été peu inspirée à longue distance (3/16), mais s'est montrée bien plus altruiste que son adversaire, en cumulant 23 passes décisives, dont 8 pour Louis Campbell (10 points à 3/6) ou 6 pour Antoine Diot (7 points à 3/8). Du côté havrais, le résultat est sans appel avec seulement 57 unités marquées, 11 passes décisives et 48 d'évaluation collective.

L'aventure s'arrête donc déjà là pour les hommes d'Eric Bartecheky, qui tenteront de résister et de garder cette place dans les huit premiers à la fin de saison. La SIG sera elle pour la troisième fois en autant d'éditions de la Leaders Cup au rendez-vous des demi-finales. Finaliste en 2013, elle affrontera le vainqueur du deuxième quart entre Dijon et le Paris-Levallois.

20 février 2015 à 15:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges