instagram
PRO A


LE MANS S'EST FAIT PEUR, MAIS LE MANS VAINQUEUR

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le MSB s'impose 73-71 face à Strasbourg, au terme d'un match des plus haletant et malgré la remontée de la SIG qui vient mourir à un souffle des Manceaux.

Les joueurs d'Erman Kunter n'ont pas paniqué. Pourtant, Erik Murphy venait de balancer sa deuxième flèche à 3-points du match, et la SIG comptait quatre points d'avance à deux minutes du terme. Mais les Manceaux ne pouvaient pas se résoudre à laisser filer ainsi une rencontre qu'ils avaient si bien en mains. Patiemment, ils sont allés chercher l'égalisation sur la ligne des lancers francs, puis Olivier Hanlan (13 points et 6 rebonds) a remis les siens devant. Un panier de chaque côté plus tard, dans une dernière minute des plus tendue, A.J. Slaughter avait la balle pour arracher la prolongation. Et c'est encore l'arrière québécois qui a signé l'interception décisive pour le MSB. 

Strasbourg échoue donc à un rien, et c'est déjà une performance tant les hommes d'Henrik Dettmann ont raté leur entame. 10 points inscrits dans le premier quart, 14 dans le deuxième, et une adresse restée en Alsace (0/9 à 3-points à la pause). Dévorés au rebond, les Sigmen sont rentrés au vestiaire avec 16 points de retard, 40-24. A l'inverse, tout souriait jusqu'alors à des Manceaux toujours privés de Cornelie et Yarou à l'intérieur, mais avec un Wilfried Yeguete dominateur (10 points, 12 rebonds). 

Une SIG aux deux visages

Le technicien finlandais a-t-il trouvé les mots à la mi-temps ? Toujours est-il que la SIG est revenue sur le parquet avec l'envie de montrer un tout autre visage. Dans le troisième quart, les Strasbourgeois ont marqué autant de points que pendant les deux premiers, et sont revenus sur les talons du MSB avec un Erving Walker autant artilleur que distributeur (15 points, 7 passes décisives). Et dans le dernier quart, c'est Frank Ntilikina qui du haut de ses 18 ans est venu donner l'avantage à son équipe au terme de cette remontée fantastique.

Mais au sang froid, dans un money time où chaque équipe a rendu coup pour coup, les Manceaux l'ont finalement emporté. Si Hanlan a signé l'interception de la victoire, c'est Yeguete qui a inscrit le panier décisif peu avant. Dans ce match spectaculaire, Lahaou Konaté (13 points, 6 rebonds et 3 passes décisives) et ses coéquipiers ont montré qu'il ne fallait pas les oublier dans la longue course au titre qui vient tout juste de débuter. 

25 septembre 2016 à 20:22
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges