PRO A


LE PARIS-LEVALLOIS RENVERSE NANTERRE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le Paris-Levalois est allé s'imposer chez son voisin Nanterre pour le match 1 de leur quart de finale des playoffs. Le PL, qui comptait pourtant 18 points de retard dans le troisième quart temps, a fini très fort et l'emporte 88-85. Un derby musclé et accroché.  

Une contre-attaque éclair. Chris Warren qui file et envoie une passe millimétrée dans les airs. Suleiman Braimoh claque l’offrande dans le cercle puis tape un high-five à la planche. Maurice-Thorez explose. 62-44 pour Nanterre, au coeur du troisième quart temps. Le match semble avoir choisi son vainqueur. Et puis Nanterre s’est délité, encaissant un cinglant 16-2 pour boucler la période. Avant de se heurter à un Paris-Levallois plus solide dans le money time. Victoire finale des visiteurs, 88-85.

“Ce qui nous tue c’est qu’on a plan de jeu cohérent pendant 20 minutes, et ensuite on manque de lucidité, pestait l’entraîneur Pascal Donadieu après la rencontre. On sait qu’ils sont forts physiquement sur les duels, et en fin de rencontre on ne leur a proposé que des duels.”

Et en effet, au jeu des duels et de la maîtrise en fin de rencontre, ce sont bien le général Louis Campbell (notre photo, 10 points, 3 rebonds et 8 passes décisives pour 17 d'évaluation) et ses troupes qui sont sortis vainqueurs. En changeant sur tous les écrans et en proposant un défense très intense, Paris est revenu au contact, avant de passer devant sur un tir du précieux Cyrille Eliezer-Vanerot (14 points dont 4/5 à 3-points pour 17 d'évaluation).

Le PL a retrouvé son "esprit playoffs"

En se laissant dominer pendant les 20 premières minutes, le PL s’était pourtant sérieusement compliqué la tâche. Bousculés dans l’intensité et pliés au rebond par des intérieurs plus petits, Paris a laissé Brian Conklin, parfait remplaçant d’un Mathias Lessort à côté de ces pompes, s’éclater dans la peinture (17 points, 6 rebonds et 7 fautes provoquées).

“On a été trop permissif sur notre première mi-temps, pointait le coach du PL Frédéric Fauthoux. Ils ont dominé le rebond, chose qu’on n'attendait pas. J’étais très agacé. On n’avait pas l’esprit playoffs”

Mais le PL a finalement retrouvé ses esprits et activé le mode playoffs, avec un Louis Labeyrie combatif (20 points à 7/11 et 5 rebonds pour 18 d'évaluation) et un Jason Rich serein en fin de rencontre. Les dernières flèches de Spencer Butterfield, qui avait pris la suite d’un très bon Chris Warren (23 points à 9/13 pour 22 d'évaluation), ne pouvaient plus priver Paris d’une précieuse victoire à l’extérieur, la troisième de ces quarts de finale.

Au terme d'un derby musclé mais très bien arbitré - comme l’a souligné Pascal Donnadieu - c'est donc Paris qui prend l'avantage dans cette série. Aucunement troublé par un public qui s’est fait un délice de huer copieusement Rémi Lesca et Vincent Poirier, les joueurs de Frédéric Fauthoux ont maintenant une balle de match à la maison. Service à suivre.  

À Nanterre,

23 mai 2017 à 22:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
83
-
87
Nanterre
Autres journées
PROGRAMME TV
15 décembre - 00h30
Turin
Levallois Metropolitans
15 décembre - 02h15
Real Madrid
Barcelone
15 décembre - 05h30
Saint-Pétersbourg
Lyon-Villeurbanne
15 décembre - 13h30
Real Madrid
Barcelone
15 décembre - 18h30
Moscou
Maccabi Tel-Aviv