instagram
PRO A


LE PARIS-LEVALLOIS S'OFFRE LE DERBY FACE À NANTERRE

Paris-Levallois fait exploser Nanterre
Crédit photo : G Poumarede

Comme souvent, le derby francilien entre le Paris-Levallois et Nanterre a été intense, voire houleux, et au final, ce sont les joueurs du PL qui ont su faire la différence grâce à un grand Sharrod Ford (60-71).

Si les deux équipes sont au coude-à-coude après dix minutes d’un match enlevé (21-25), le deuxième quart est une histoire de séries. D’abord à l’avantage d’un PL irrésistible d’intensité et de dureté, porté par un Sharrod Ford très propre (14 points à 4/6 aux tirs à la mi-temps) qui montre toute sa palette en attaque. La pression imposée par la second unit du PL (Mutuale, Labeyrie, Oniangue, JBAM) est impressionnante et l’éclat est monumental (2-21 concédé par Nanterre à cheval sur les deux quarts-temps !).

Les Nanterriens, qui ne marquent que deux points lors des huit premières minutes de la période, sont dans les cordes et ne parviennent pas à répondre. Leur jeu, basé sur le drive & kick, est complètement étouffé par des Parisiens qui bloquent l’accès à leur raquette et qui forcent les locaux à arroser en périphérie (2/14 à ce moment-là, 23-40, 18e). Mais, comme souvent à Maurice Thorez, les périodes d’aridité offensives ne durent pas et la JSF, au prix d’un 9-0 aussi improbable que bienvenu, regagne les vestiaires encore en vie (32-40).

La suite du match est encore plus folle. Portés par un Jo Passave-Ducteil (8 points dans la période, 10 au total en 11 minutes) qui réussit absolument tout ce qu’il veut en début de période (dribble dans le dos sur jeu rapide, shoot à mi-distance réussi), les hommes de coach Donnadieu repassent devant grâce à une série aussi incroyable que celle du PL en première période (43-42, 24e et série de 20-2). Les fans sont en ébullition, l’ambiance est de plus en plus chaude… et devient trop chaude pour Blake Schilb (5 points à 1/4 aux tirs en 13 minutes).

Très discret jusque-là et frustré par plusieurs décisions arbitrales, le MVP Pro A 2012 perd alors ses nerfs en s’en prenant d’abord à Kyle Weems (12 points à 5/14 aux tirs, 4 rebonds) puis en s’attrapant par la gorge avec Passave-Ducteil. Les deux joueurs sont alors expulsés et les deux équipes tardent à reprendre le rythme suite à cette montée d’adrénaline (50-49 à l’amorce du quatrième quart).

Très vite, on comprend que Nanterre retombe dans ses travers en se reposant plus que de raison sur le tir extérieur. Et, de l’autre côté du terrain, le tandem Green (15 points à 5/8 aux tirs dont 3/4 de loin en 29 minutes) – Ford (29 points à 10/14 aux tirs, 9/11 aux lancers, 10 rebonds pour 32 d'évaluation en 26 minutes) fait des ravages. Auteurs de 20 des 22 points des Parisiens dans la période, l’axe 1-5 de Gregor Beugnot met fin aux derniers espoirs nanterriens et c’est sur un triple assassin que Mike Green creuse un écart définitif (53-65, 36e). Le PL s’impose finalement assez logiquement (60-71) et montre, par la profondeur de son effectif ainsi que par la dureté imprimée, qu’il sera encore un prétendant sérieux au titre cette saison.

Par Xavier Collin, à Nanterre

06 octobre 2014 à 23:04
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges