instagram
PRO A


LE RENOUVEAU D'ORLÉANS, LE HAVRE SURPREND NANTERRE

Le renouveau d'Orléans, Le Havre surprend Nanterre
Crédit photo : Sébastien Léger

Encore une soirée très riche en Pro A.

Retrouvez le récapitulatif de la première partie de la 23e journée du championnat de France. Deux équipes peuvent particulièrement avoir le sourire : Orléans et Strasbourg.

La soirée parfaite de l'OLB

L'Orléans nouveau est arrivé ! Après avoir stoppé sa mauvaise spirale la semaine dernière au Mans, l'OLB a confirmé à domicile devant Chalon-sur-Saône. Et de quelle manière ! A la suite d'une première mi-temps irréelle (62-33, 14/18 à 3 points), les coéquipiers de Kyle McAlarney (26 points à 8/11 derrière la ligne des 6,75 mètres) ont corrigé l'Elan (98-80). Une soirée idéale dans la course au maintien, sachant que les deux relégables se sont inclinés en déplacement. A l'inverse, les Bourguignons font une très mauvaise opération en vue des playoffs puisqu'ils ont seuls du groupe à 50% de victoires (Le Havre, Gravelines-Dunkerque, ASVEL, Le Mans, Châlons-Reims) à s'être incliné. En attendant le résultat du CCRB mardi à Limoges.

Si Orléans peut avoir le sourire, ce n'est pas le cas du SOM Boulogne qui a vécu un samedi délicat en terre lyonnaise. Malgré une belle résistance pendant 15 minutes (29-26), les Nordistes n'ont pas fait le poids face à une ASVEL lancée dans le sprint final pour les playoffs. David Lighty a régné en maître sur la rencontre (19 points à 8/14 et 4 rebonds), Amara Sy a été au four et au moulin (10 points à 5/7, 5 rebonds et 7 passes décisives pour 21 d'évaluation) et Villeurbanne a régalé une Astroballe pleine à craquer (89-65). Le nouveau venu Jason Boone n'a rien pu faire pour empêcher le naufrage du SOMB (6 points à 3/4 et 7 rebonds).

La JL Bourg a offert beaucoup plus de résistance à Gravelines-Dunkerque mais les Bressans ont subi le même sort que les Boulonnais. Equipe à la confiance retrouvée, le BCM enquille un cinquième succès de rang (68-62), marqué notamment par le retour au premier plan de Jean-Frédéric Morency (17 points à 8/13, 6 rebonds et 2 contres). Le voyage retour vers l'Ain sera long pour la Jeu qui compte désormais deux victoires de retard sur Orléans, ainsi que le panier-average défavorable.

Strasbourg s'envole

Quelle surprise au Palais des Sports Maurice Thorez ! Plus petit budget de Pro A, Le Havre est allé s'offrir l'impressionnante armada nanterrienne en terre francilienne (68-61). Une victoire acquise au forceps, à l'issue d'un dernier quart-temps parfaitement maîtrisé (12-18) dans le sillage d'un héros inattendu : le meneur Tyrone Brazelton qui, capable du meilleur comme du pire, était dans le bon tempo en ce samedi (20 points à 7/12 et 5 fautes provoquées).

Un braquage normand qui fait les affaires de Strasbourg qui s'envole en tête du championnat. Seul leader de Pro A, la SIG compte désormais deux victoires d'avance sur la JSF. Les Alsaciens ont fait abstraction de la fatigue pour écarter de vaillants parisiens (89-80). Menacés dans le money-time, les coéquipiers de Jérémy Leloup (18 points à 6/8, 3 rebonds et 3 passes décisives pour 23 d'évaluation en 21 minutes) auraient même pu s'éviter quelques frayeurs au vu de leur entame de match tonitruante (un 18-0 dans le premier acte ; 44-26 à la 19e minute). Mais l'essentiel est assuré.

Le Mans au bout du suspense

Surpris la semaine dernière à Bourg-en-Bresse, le SLUC Nancy a réussi à redorer son blason à domicile contre Rouen (96-83). Très décevant dans l'Ain, Randal Falker avait revêtu son costume de MVP pour l'occasion (21 points à 9/14 et 10 rebonds) pendant que Florent Piétrus a frôlé le premier triple-double de la saison (8 points, 9 rebonds et 11 passes décisives). A noter qu'Alhaji Mohammed a parfaitement réussi sa première sortie en Pro A (17 points à 8/12 et 6 rebonds).

Last but not least, le gros match de la soirée : Elan Béarnais - Le Mans. Malgré la sortie sur blessure de Charles Kahudi, les Sarthois ont réussi à empocher le gain de la rencontre après prolongation (85-91). Un dénouement qui semblait pourtant bien improbable à la mi-temps lorsque l'EBPLO caracolait en tête (44-28). Mais, porté par un Rodrigue Beaubois en fusion (30 points à 9/17), le MSB a remis les pendules au cours du troisième quart-temps (15-32) et aurait même pu l'emporter à l'issue du temps règlementaire si David Denave ne s'était pas fendu d'un tir primé au buzzer. Cette défaite complique sérieusement les chances paloises d'intrégrer le Top 8, eux qui pointent désormais à deux longueurs du bon wagon.


Rodrigue Beaubois, artificier majeur du MSB (photo : Vincent Janiaud)

Tous les résultats de la soirée :

  • Orléans - Chalon-sur-Saône : 98-80
  • ASVEL - Boulogne-sur-Mer : 89-65
  • Gravelines-Dunkerque - Bourg-en-Bresse : 68-62
  • Nanterre - Le Havre : 61-68
  • Strasbourg - Paris-Levallois : 89-80
  • Nancy - Rouen : 96-83
  • Pau-Lacq-Orthez - Le Mans : 85-91 (a.p.)
  • Dijon - Cholet : lundi à 20h30 sur Sport+
  • Limoges - Châlons-Reims : mardi à 20h50 sur Canal+ Sport
07 mars 2015 à 21:28
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges