instagram
PRO A


LEADERS CUP : CHALON TERRASSE L'ASVEL ET FILE EN FINALE

Leaders Cup : Chalon premier finaliste
Crédit photo : Sébastien Grasset

Chalon-sur-Saône a largement dominé Lyon-Villeurbanne 91-70 en demi-finale de la Leaders Cup.

Chalon-sur-Saône a largement dominé Lyon-Villeurbanne 91-70 en demi-finale de la Leaders Cup. Les joueurs de l'Elan ont déroulé et Jean-Denys Choulet s'est même offert le luxe de faire tourner son effectif. Chalon affrontera le vainqueur Monaco - vainqueur de la SIG dans l'autre demi-final - ce dimanche en finale.

David Andersen a fait mine de ranger deux flingues encore bouillants. Plein axe, les pieds collés derrière l’arc de cercle, l’intérieur de l’ASVEL venait d’inscrire les 3 premiers points du match. Mais l’Australien n’aura plus grand chose à célébrer par la suite. Car les Villeurbannais sont tombés dans le piège tendu par Chalon. Ils ont essayé de suivre le rythme des shooteurs fous de l’Elan, mais terminent avec un triste 5/25 à 3-points. En face, Chalon a déroulé un basket léché avec un excellent Mathias Lessort (10 points et 14 rebonds) pour terminer avec 21 points d'avance.

"Je me suis rattrapé de mon match raté d’hier (vendredi), souriait le pivot de l’Elan. Avec Devin (Booker) gêné par les fautes, j’avais l’occasion de montrer de quoi j’étais capable. J’étais content d’être sur le terrain."

Et Lessort n’était pas le seul à afficher un large sourire. Devin Booker limité à 16 minutes, John Roberson et Ilian Evtimov à 20, ce sont les remplaçants qui se sont éclatés sur le parquet. Et chaque panier de David Michineau (12 points) ou Tyler Kalinoski (13 points et 6 rebonds) faisait lever le banc chalonais, où les habituels titulaires faisaient tourner les serviettes.

"Il n’y a aucune économie de temps de jeu, martelait pourtant Jean-Denys Choulet, l’entraîneur de l’Elan. J’ai simplement fait jouer les joueurs qui étaient bons. Ce n’est pas une question d’économiser untel ou untel, il n’y a pas de calcul. Ce soir (samedi) je suis très satisfait du comportement collectif de l’équipe. Tout le monde a répondu présent, du premier au dixième joueur. C’est le basket qui me plaît."

Ce Chalon plein d’enthousiasme et de réussite était bien trop fort pour l’ASVEL. Les hommes verts se sont un temps accrochés, grâce notamment à la hargne de Darryl Watkins, 16 points, 5 rebonds et quelques dunks rageurs, mais lorsque l’Elan a commencé à allumer de loin dans le troisième quart, Villeurbanne était contraint de plier. Kalinoski par deux fois, puis Hazell depuis l’aile droite, trouvaient la mire à 3-points et Chalon s’envolait définitivement, alors qu’il restait encore 12 minutes à jouer.

"On est déçu, la Leaders Cup faisait partie de nos objectifs, regrettait J.D. Jackson, l’entraîneur de Lyon-Villeurbanne. Mais à partir du moment ou le banc de Chalon est à ce niveau… Lessort est l’homme du match, Michineau apporte beaucoup, Kalinoski a mis ses tirs. Ils ont joué un très haut niveau. Mais pas seulement en attaque. Ils défendent durs, ils partagent la balle. Nous on n’était pas pas au niveau. Il n’y a que deux équipes qui pratiquent un aussi beau basket en ce moment : Strasbourg et Chalon."

Alors que Chalon va tenter ce dimanche en finale de donner plus d’épaisseur à ce joli compliment de J.D. Jackson, l’ASVEL ira mardi à Anvers pour essayer d’arracher une belle dans le huitième de finale de la FIBA Europe Cup.

20 février 2016 à 19:41
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne