instagram
PRO A


LIMOGES : ALEX ACKER ET ERIC WILLIAMS DANS LA TOURMENTE

À Limoges, la crise n'est jamais très loin.

Pourtant troisième de Pro A, le CSP traverse actuellement une période difficile avec trois lourdes défaites lors de ses trois derniers déplacements en Pro A ainsi qu'une élimination surprise en Coupe de France dès la reprise à Boulazac (Pro B).

Selon Le Populaire du Centre, des ajustements d'effectif pourraient même bientôt intervenir dans le Limousin. Fautif dans le terrible dernier quart-temps limougeaud au Palio (34-18), Alex Acker (12,1 points à 40%, 2,6 rebonds et 2,9 passes pour 10,3 d'évaluation en 14 matchs de Pro A) se retrouve au centre des interrogations. Censé assurer un rôle de leader, l'homme aux 30 rencontres NBA et aux 57 matchs en Euroleague pêche souvent défensivement et se retrouve même coupable de mauvaise influence envers ses coéquipiers américains assure Matthieu Marot, le journaliste du Populaire :

"Acker se trouve à des années lumière de ce que tout le monde attend de lui. Mais le problème vient surtout de son comportement loin des parquets. Malgré un niveau de jeu beaucoup plus proche d'un ancien joueur de Boulazac que de NBA, l'arrière US bénéficie d'une énorme influence sur le groupe limougeaud et notamment sur les Américains… Cela n'a rien de rassurant. Il serait même étonnant de voir le CSP laisser Alex Acker continuer à gangrener son effectif toute la saison surtout que le joueur a préféré signer au dernier moment un an de contrat au lieu des deux proposés. Bonne nouvelle par les temps qui courent…"

Outre l'ancien joueur du Mans, de Boulazac et de l'ASVEL, le cas Eric Williams cause des maux de tête aux dirigeants du CSP. Arrivé début novembre en Pro A à court de forme, le champion du Kazakhstan 2012 est moins productif que son prédécesseur Alex Oriakhi (2,2 d'évaluation en 11 minutes contre 3 d'évaluation en 7 minutes). Vivement critiqué par Jean-Marc Dupraz avant la trêve à la suite de la correction reçue à Paris, l'ancien coéquipier de Chris Paul (à Wake Forest, en NCAA) est semble t-il revenu avec de meilleures intentions, en témoigne sa prestation à Boulazac (8 points à 4/6, 5 rebonds et 2 passes pour 9 d'évaluation en 18 minutes). Pas de quoi cependant faire sauter au plafond le technicien lyonnais, interrogé par Le Populaire du Centre :

« Oui, il a été mieux mais en même temps, il part de tellement loin… »

Actuellement en pleine prospection sur le marché des transferts, le CSP ne dispose plus que de deux jokers. Il devra faire les bons choix.

Posté par Alexandre Lacoste

11 janvier 2014 à 14:08
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans