instagram
PRO A


LIMOGES, UN EXPLOIT SYNONYME DE NOUVEAU DÉPART

Limoges, un exploit synonyme de nouveau départ
Crédit photo : Sébastien Grasset

Pour une première, quelle première ! Pour ses débuts avec Dusko Vujosevic en tant qu'entraîneur principal, le Limoges CSP s'est imposé de 20 points (72-92) à Valence.

C'est la première défaite de Valence de toute la saison 2015/16 après vingt-huit victoires en vingt-huit matchs. Un véritable exploit !

"C'est dur d'être dans notre position, tout le monde veut nous battre." Avant d'affronter le Limoges CSP, Antoine Diot (0/6 aux tirs, 1 passe décisive en 17 minutes) le rappelait : la pression se faisait de plus en plus grande pour Valence, seule équipe de haut niveau encore invaincue cette saison 2015/16 en Europe (vingt-huit victoires en vingt-huit rencontres). Et la fatigue, autant physique que morale, a rattrapé l'équipe espagnole, victime d'une formation du Limoges CSP qui au contraire avait un surplus d'énergie pour la première de son nouvel entraîneur sur le banc, Dusko Vujosevic.

Dès le début de la partie, l'équipe de "Dule" s'est montrée concentrée. Face à une équipe sans énergie qui avait peut-être la tête au choc de ce week-end contre Barcelone, le CSP a senti que c'était le bon jour (15-21 après dix minutes). Les balles perdues ont permis aux Valencians de rester dans le coup (44 partout à la mi-temps). Mais leur défense, poreuse ces temps-ci, les a trahi quand ils n'ont pas réussi à marquer autant de points que le CSP après la pause.

Avec seulement 28 points encaissés après la pause contre une équipe qui en a mis 109 il y a une semaine, Limoges a resserré ses rangs en défense et montré l'étendue de son potentiel pour la fin de saison. Sur les ailes d'un Nobel Boungou-colo (23 points à 9/10 dont 5/5 à 3-points en 30 minutes) qui n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est partout, l'équipe - incroyable à 3-points (14/23) ! - a pris le dessus et est restée très sérieuse jusqu'au bout (10/10 aux lancers francs), comme si elle pensait qu'à tout moment l'explosion était encore possible après avoir vécu tant de traumatimes cette saison.

A tel point que le Cercle Saint-Pierre s'est imposé de 20 points avec de nombreux matchs réussis, notamment ceux de Will Daniels (18 points à 4/5 à 3-points, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 21 d'évaluation en 23 minutes), Ali Traoré (18 points à 8/10 et 3 rebonds pour 20 d'évaluation en 22 minutes), Bo McCalebb (10 points à 3/3 et 6 passes décisives pour 19 d'évaluation en 25 minutes) ou encore Heiko Schaffartzik (13 points à 5/8 et 5 passes décisives pour 18 d'évaluation en 25 minutes). Un succès majuscule, qui au-delà de la performance, permet au CSP de rester en course pour les huitièmes de finale de l'Eurocup. Essentiel après deux défaites d'entrée dans ce Last 32.

Mais pour Limoges, habitué aux grosses réactions même avant l'arrivée de Dule - en témoigne la victoire de 16 points contre le BCM Gravelines-Dunkerque il y a dix jours -, le plus dur sera de confirmer. Ca tombe bien, l'équipe a rendez-vous à Beaublanc samedi pour la réception de la lanterne rouge de Pro A, Le Havre.

L'arrivée de Dusko Vujosevic a réveillé le Limoges CSP (photo : Sébastien Grasset)

19 janvier 2016 à 22:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>