instagram
PRO A


MALGRÉ LA VICTOIRE, JEAN-DENYS CHOULET RECADRE SES JOUEURS

Chalon : Jean-Denys Choulet recadre ses joueurs
Crédit photo : S Grasset

Victorieux de Nancy ce weekend pour la cinquième journée de Pro A (81-64), Chalon-sur-Saône a réalisé un match plein bien emmené par son duo américain Marcus Dove (18 points pour 22 d'évaluation) et Jason Rich (17 points pour 20 d'évaluation).

Victorieux de Nancy ce weekend pour la cinquième journée de Pro A (81-64), Chalon-sur-Saône a réalisé un match plein bien emmené par son duo américain Marcus Dove (18 points pour 22 d'évaluation) et Jason Rich (17 points pour 20 d'évaluation). De quoi satisfaire Jean-Denys Choulet qui se retrouve ce lundi matin à la sixième place du championnat avec un bilan positif de 3 victoires et 2 défaites en 5 rencontres. 

Pour autant tout n'est pas rose dans la tête du technicien chalonnais, réputé pour être un entraîneur proche de son groupe et qui accorde beaucoup de crédit à l'aspect humain. Celui-ci remarque que l'état d'esprit de certains joueurs fait défaut et cela ne lui plait pas du tout comme il l'explique dans les colonnes du Journal de Saône et Loire.

"Malheureusement, il faut que tout le monde comprenne son rôle. Ce n’est pas un souci basket mais un souci humain. Encore une fois, je le répète, rien n’est plus important que l’équipe. Ni le joueur, ni le coach, rien… Moi je suis là pour essayer de gagner les matches. Je ne suis pas là pour faire plaisir aux gens. Alors c’est sûr, ça fait grincer quelques dents. Mais j’essaye, de façon honnête, de traiter tout le monde de la même manière. Alors je peux me tromper quelques fois mais on ne pourra pas me reprocher mon honnêteté. Et j’attends en retour un comportement exemplaire de coéquipier durant une année pour arriver à faire un résultat correct à l’issue de la saison. Malheureusement, on a encore été obligé de refaire une mise au point dans le vestiaire, avec le président, pour bien expliquer que rien n’est plus important que l’équipe. Rien ni personne !"

Toujours dans le JSL, l'ancien coach de la Chorale de Roanne continue en expliquant le pourquoi de cette mise au point.

"Voilà, c’est le petit bémol à une soirée qui aurait pu être festive, avec des gens qui se tapent dans la main, rigolent, mettent un peu de musique et dansent dans le vestiaire. Mais non, il y a de la frustration parce que certains n’ont pas beaucoup joué ou pas mis beaucoup de points… Mais ça, je m’en fous. L’important, c’est que l’on revient avec une victoire. Point final. Mais je préférerais travailler dans un autre état d’esprit. Vu que je suis relativement proche de mes joueurs depuis des années, ça ne me convient pas très bien."

Sans les nommer et par déduction, on peut penser que le trio Tchicamboud (3 points) - Gradit (0 point) - Evtimov (8 points) est dans le viseur du Franc-Comtois. Le meneur vétéran doit d'ailleurs rencontrer ce lundi la direction bourguignonne afin de trouver une issue au conflit qu'il a engagé et qui mine le club depuis plusieurs semaines.

27 octobre 2014 à 13:58
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
02 décembre - 02h00
Cleveland Cavaliers
Los Angeles Clippers
NBA
02 décembre - 09h30
Utah Jazz
Miami Heat
NBA
02 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Los Angeles Clippers
NBA
02 décembre - 12h45
NBA Extra
NBA
02 décembre - 19h00
NBA Extra