instagram
PRO A


MARCUS BANKS FINIRA LA SAISON AVEC NANCY

Après une entrée en matière calamiteuse contre Gravelines-Dunkerque et Limoges, Marcus Banks (1,88 m, 32 ans), en surcharge pondérale, semblait parti pour un retour express aux Etats-Unis.

Mais, désireux de laisser un peu de temps à l'international américain pour faire ses preuves, les dirigeants nancéiens lui ont accordé un sursis : une semaine et trois matchs pour convaincre.

Première étape lundi dernier à Villeurbanne. Très en jambes en première mi-temps, bien meilleur que le meneur titulaire Clevin Hannah et décisif dans le money-time avec un 4/4 salvateur aux lancers-francs dans les dernières secondes, le 13e choix de la Draft 2003 avait réussi son premier examen de passage (9 d'évaluation). Mais c'était avant le couac mercredi au Havre en Coupe de France. Très discret au cours de la qualification du SLUC pour les quarts de finale (5 points à 2/4 et 1 passe en 6 minutes), le meneur aux 361 matchs NBA s'exposait à un match décisif samedi contre les mêmes Normands.

Arrivé affûté à Gentilly, avec sept kilos de moins qu'il y a quelques jours selon L'Est Républicain, Marcus Banks n'a pas spécialement brillé (7 points à 1/6, 1 rebond, 4 passes, 1 interception et 3 balles perdues pour 5 d'évaluation en 14 minutes) en relais d'un Clevin Hannah impérial (29 d'évaluation). Toutefois, le natif de Las Vegas a assuré son avenir en Lorraine, le SLUC ayant été convaincu par les efforts et la marge de progression de l'ancien joueur de Miami a annoncé Christian Fra à Anthony Guille de L'Est Républicain

 « Il progresse, c’est évident » a indiqué l'entraîneur Alain Weisz dans les colonnes du quotidien régional, « il a une meilleure condition physique, on a vu quelques accélérations, les passes sont très bonnes mais retrouver le tir est le plus difficile car cela implique d’avoir les jambes à la fin pour impulser tout cela. Il ne les a pas trop. Mais il est sur la bonne voie ».

Désormais certain de finir la saison avec Nancy, Marcus Banks (qui tourne à 2,8 d'évaluation en 4 matchs) va pouvoir se mettre à jouer sans la pression du licenciement. Ça tombe bien, la Leaders Cup arrive dès vendredi avec la perspective de remporter le deuxième trophée de sa carrière (après la Coupe de Grèce 2013) en onze saisons professionnelles.

Posté par Alexandre Lacoste

09 février 2014 à 10:48
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges