instagram
PRO A


MARK PAYNE MVP DE LA VINGT-HUITIÈME JOURNÉE

Mark Payne MVP de la vingt-huitième journée
Crédit photo : David Billy

Et si c'était lui le principal rival d'Adrien Moerman pour le titre de MVP de la saison 2014/15 ? Pas très loin d'un triple-double avec interceptions et auteur d'une évaluation de 36 vendredi contre Chalon, Mark Payne est le MVP de la 28e journée de Pro A.

Une troisième récompense cette saison pour l'ailier de Châlons-Reims.

A chaque journée suffit son Payne pour le CCRB. Engagé dans la lutte pour les playoffs, contredisant ainsi bien des prédictions d'avant-saison, Châlons-Reims continue de jouer les sangsues, envers et contre tout. Toujours dans le bon wagon (9e, 15v-13d), la wild-card champenoise montre une envie pétillante, à défaut d'avoir - véritablement - de la bouteille en Pro A. Sur ses dix derniers matchs, exceptés deux revers chez les cadors limougeaud et nanterrien, le CCRB s'est imposé à huit reprises. Une dynamique positive en grande partie dûe à Mark Payne (26 ans, 2,03 m). Alors qu'il était descendu à quatre reprises sous les 10 d'évaluation après 18 journées, le All-Star marnais ne l'a fait qu'une fois sur cette récente période. Et encore, cela remonte à début février, dans une victoire face à Dijon (5 d'évaluation).

Bref, le longiligne swingman blond ne donne pas sa part aux chiens et s'est mué en (co)leader d'équipe sous les ordres de Nikola Antic (aux côtés de Darryl Watkins). Un statut qui a pu se vérifier vendredi dernier à Reims dans un "Chalonico" important pour chacun des deux camps en vue d'une éventuelle qualification. Alors que l'Elan Chalon - qui aurait pu rejoindre son adversaire et équilibrer son bilan - n'avait presque déjà plus le droit à l'erreur, Châlons-Reims l'a renversé en fin de match pour s'imposer 84-80. Au cours du 22-8 infligé par le CCRB au club bourguignon dans les six dernières minutes, Mark Payne a intercepté 3 ballons et marqué 8 points, dont les quatre lancers de la gagne. De quoi permettre globalement à son club d'effacer un déficit de -10, puis de confirmer cette remontada par une cinquième victoire de rang à la maison.

Nouvelle interception en fin de saison ?

Auteur d'un quatrième match à plus de 30 d'évaluation cette saison (31, 31, 38 et donc 36), l'ailier texan aura livré une performance incroyablement agressive et... chiffrée. Si l'on prend en compte les fautes provoquées, Payne a frôlé le quadruple-double, rien que cela. Tentaculaire, étouffant et adroit, l'ancien pensionnaire du championnat grec a compilé 20 points à 5/8 aux tirs et 10/10 aux lancers-francs, 9 rebonds, 3 passes, 8 interceptions et 8 fautes provoquées pour 36 d'évaluation en 36 minutes ! Une efficacité remarquable, marquée par ce bilan parfait et décisif sur la ligne, et surtout par ces 8 balles volées. Il s'agit de la deuxième marque cette saison en Pro A après les 9 interceptions de l'éphémère Rouennais Kevin Hamilton en début de saison, déjà face à l'Elan Chalon !

Devenu indispensable au dispositif de coach Antic, Mark Payne est (un peu) le baromètre du CCRB. Au cours des 11 défaites dont il a pris part, il tourne à 12,5 points à 50% et 15,5 d'évaluation. A contrario, il a toujours pris part aux victoires des siens et tourne dans les matchs gagnés à 17,1 points à 59% et 20,4 d'évaluation. Sur l'ensemble de l'exercice, ses stats sont loin d'être ridicules puisqu'il moyenne 15,2 points à 56%, 5,2 rebonds et 3 passes pour 18,3 d'évaluation en 31 minutes. Ce qui lui offre actuellement la quatrième place au scoring et la troisième à l'évaluation. A quelques encablures d'un certain Adrien Moerman (18,9 d'évaluation), grand favori pour le titre - réunifié, rappelons-le - de MVP de la saison. A six journées de la fin de la saison régulière, Payne n'en finit plus de s'imposer non pas comme l'une des surprises, mais comme l'un des joueurs majeurs de l'année. Grâce à cette nouvelle distinction, Mark Payne s'adjuge un troisième titre de MVP de la journée (après les J12 et J22). Comme l'ailier-fort français. Ce dernier, rapidement et unanimement installé sur le trône individuel du championnat, aurait-il du souci à se faire ?

 

Le palmarès 2014/15 des MVPs de la journée en Pro A :

  • J1 : Blake Schilb (Paris-Levallois) : 21 points à 7/12, 5 rebonds et 4 fautes provoquées pour 22 d'évaluation en 34 minutes (victoire chez le CCRB 85-84).
  • J2 : Ahmad Nivins (ASVEL) : 26 points à 9/14, 10 rebonds et 3 contres pour 34 d'évaluation en 27 minutes (victoire 67-56 contre Cholet).
  • J3 : John Flowers (Bourg-en-Bresse) : 25 points à 9/16, 11 rebonds, 3 passes décisives et 4 contres pour 32 d'évaluation en 42 minutes (victoire 99-88 contre Chalon-sur-Saône).
  • J4 : Shawn King (Le Havre) : 19 points à 7/10, 16 rebonds, 3 passes décisives et 1 contre pour 33 d'évaluation en 37 minutes (victoire 85-79 contre Limoges).
  • J5 : Trey McKinney-Jones (Gravelines-Dunkerque) : 25 points à 9/13, 5 rebonds et 2 passes décisives pour 28 d'évaluation en 30 minutes (victoire 92-49 contre Rouen).
  • J6 : Adrien Moerman (Limoges) : 24 points à 8/10, 8 rebonds et 3 interceptions pour 33 d'évaluation en 28 minutes (victoire 65-56 à Strasbourg).
  • J7 : Zachery Peacock (Cholet) : 27 points à 11/12, 10 rebonds et 2 passes décisives pour 37 d'évaluation en 25 minutes (victoire 115-90 contre Boulogne-sur-Mer).
  • J8 : Edwin Jackson (ASVEL) : 30 points à 10/20, 6 rebonds et 4 passes décisives pour 32 d'évaluation en 32 minutes (victoire 99-90 à Boulogne-sur-Mer).
  • J9 : Adrien Moerman (Limoges) : 18 points à 8/16, 17 rebonds, 3 passes décisives pour 32 d'évaluation en 28 minutes (victoire 79-70 contre Bourg-en-Bresse).
  • J10 : Jamar Smith (Limoges) : 29 points à 9/10 à 3-points, 2 rebonds, 3 passes décisives et 1 interception pour 29 d'évaluation en 31 minutes (victoire 96-85 à Boulogne).
  • J11 : Jamal Shuler (Nanterre) : 29 points à 11/17, 7 rebonds et 7 passes décisives pour 38 d'évaluation en 37 minutes (victoire 105-100 à Dijon).
  • J12 : Mark Payne (Châlons-Reims) : 21 points à 6/10, 6 rebonds et 7 passes décisives pour 28 d'évaluation en 37 minutes (victoire 103-92 a.p. contre Limoges).
  • J13 : Kevin Dillard (Elan Béarnais) : 27 points à 12/17 et 4 passes décisives pour 27 d'évaluation en 29 minutes (victoire 92-81 contre Cholet).
  • J14 : Tweety Carter (Boulogne-sur-Mer) : 25 points à 9/15, 3 rebonds, 6 passes décisives et 5 interceptions pour 30 d'évaluation en 38 minutes (victoire 80-79 contre Bourg-en-Bresse).
  • J15 : Mykal Riley (Nanterre) : 24 points à 8/11, 5 rebonds, 7 passes décisives, 6 interceptions, 4 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 36 d'évaluation (victoire 99-83 à Bourg-en-Bresse).
  • J16 : Rodrigue Beaubois (Le Mans) : 30 points à 11/16, 5 rebonds, 7 passes décisives et 6 interceptions pour 38 d'évaluation en 35 minutes (victoire 73-88 à Chalon-sur-Saône).
  • J17 : Florent Piétrus (Nancy) : 19 points à 9/10, 7 rebonds, 2 contres et 4 passes décisives pour 30 d'évaluation en 32 minutes (victoire 105-74 contre Boulogne-sur-Mer).
  • J18 : Darnell Harris (Orléans) : 32 points à 100%, 3 rebonds, 3 passes décisives et 4 interceptions pour 41 d'évaluation en 24 minutes (victoire 98-75 à Bourg-en-Bresse).
  • J19 : Mykal Ryley (Nanterre) : 28 points à 9/14 dont 6/7 à 3-points, 6 rebonds, 1 contre, 3 passes décisives et 4 interceptions pour 32 d'évaluation en 39 minutes (victoire 84-71 contre Cholet).
  • J20 : Jordan Aboudou (Gravelines-Dunkerque) : 28 points à 11/12 dont 4/4 à 3-points, 6 rebonds et 1 passe décisive pour 30 d'évaluation en 29 minutes (victoire 69-63 contre Le Mans).
  • J21 : Nobel Boungo-colo (Limoges) : 24 points à 8/12 dont 3/3 à 3-points, 7 rebonds, 4 passes décisives et 1 interception pour 30 d'évaluation en 31 minutes (victoire 84-77 contre Le Havre).
  • J22 : Mark Payne (Châlons-Reims) : 33 points à 14/21, 9 rebonds, 1 passe décisive et 3 interceptions pour 38 d'évaluation en 38 minutes (victoire 97-84 à Rouen).
  • J23 : Randal Falker (Nancy) : 21 points à 9/14, 10 rebonds, 4 contres et 1 passe décisive pour 28 d'évaluation en 28 minutes (victoire 96-83 contre Rouen).
  • J24 : Ricardo Greer (Le Havre) : 18 points à 7/13, 10 rebonds et 9 passes décisives pour 28 d'évaluation en 36 minutes (victoire 79-66 contre Orléans).
  • J25 : Marcus Dove (Chalon-sur-Saône) : 18 points à 8/9, 14 rebonds et 2 interceptions pour 32 d'évaluation en 21 minutes (victoire 100-78 contre Boulogne-sur-Mer).
  • J26 : Adrien Moerman (Limoges) : 24 points à 10/20, 11 rebonds, 3 passes décisives et 4 interceptions pour 33 d'évaluation en 34 minutes (victoire 87-83 contre Gravelines-Dunkerque).
  • J27 : Erving Walker (Dijon) : 43 points à 13/21 dont 5/10 à 3-points, 4 rebonds et 4 passes décisives pour 38 d'évaluation en 45 minutes (victoire 117-113 a.p. contre Bourg-en-Bresse).
  • J28 : Mark Payne (Châlons-Reims) : 20 points à 5/8 aux tirs et 10/10 aux lancers, 9 rebonds, 3 passes et 8 interceptions pour 36 d'évaluation en 36 minutes (victoire 84-80 contre Chalon).
15 avril 2015 à 19:10
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
LIGUE DES CHAMPIONS
18 janvier - 08h15
Nymburk
Monaco
LIGUE DES CHAMPIONS
18 janvier - 09h50
Lyon-Villeurbanne
Radom
LIGUE DES CHAMPIONS
18 janvier - 15h15
Nymburk
Monaco
LIGUE DES CHAMPIONS
18 janvier - 16h50
Lyon-Villeurbanne
Radom
LIGUE DES CHAMPIONS
18 janvier - 18h20
Rishon LeZion
Le Mans