instagram
PRO A


NANCY PREND L'AVANTAGE À NANTERRE

Nancy prend l'avantage à Nanterre
Crédit photo : Olivier Fusy

En déplacement à Maurice-Thorez, le SLUC Nancy a surpris Nanterre ce vendredi soir lors des quarts de finale aller des playoffs de Pro A (76-84).

Portés par Sergii Gladyr (24 points), les Nancéiens ont ainsi récupéré l'avantage du terrain ; tandis que les champions de France 2013 joueront déjà leur survie dimanche.

Une absence, quelle absence ? Sans Florent Piétrus, on ne donnait pas cher de la peau du SLUC. Et pourtant, la formation nancéienne a réussi une excellente opération chez le deuxième de la saison régulière. De surcroît, même si la JSF restait de son côté sur deux défaites, le club titré en 2008 et 2011 était en piètre forme avec quatre revers de rang. Sa dernière victoire ? A Nanterre justement, quelques jours après le titre européen de la JSF fin avril. Même sans celui qui les a guidés tout au long de la saison, les hommes d'Alain Weisz ont donc réussi à trouver la faille et créer la surprise. Mais il faut dire que le dauphin de Strasbourg n'était pas non plus gâté au niveau des blessures.

Après Mykal Riley il y a un mois - que Brandon Thomas a quelque peu fait oublier ce soir - c'est Johan Passave-Ducteil qui fait actuellement défaut dans l'effectif nanterrien. D'autant plus que Pascal Donnadieu n'avait plus la possibilité de remplacer son pivot et a dû compter sur le seul Mam Jaiteh au poste 5, qui n'a pas été très en vue (2 points, 3 rebonds et 3 fautes en 13 minutes). C'est donc en small-ball que le technicien de la JSF a été contraint de faire jouer son équipe. Si Laurence Ekpirigin a été bon (8 points à 4/5, 8 rebonds et 17 d'évaluation en 27 minutes), difficile de tenir la distance face à l'imposante raquette du SLUC, composée de deux vrais postes 5 qui ont chacun joué 34 minutes. Surtout qu'aux côtés de Randal Falker (9 points et 8 rebonds), Elmedin Kikanovic a de nouveau été très performant (19 points à 8/13, 3 rebonds et 3 passes) et a enfin connu la victoire avec son nouveau club.

Gladyr-Clark, au bon souvenir de Nanterre

Un succès lorrain qui s'est dessiné en deuxième mi-temps. Auparavant, la JSF avait réussi à imposer son rythme soutenu, remportant les deux premiers quarts-temps (41-35 à la pause) grâce à Brandon Thomas (17 points à 6/11), Kyle Weems (13 points à 7/18, 8 rebonds et 5 passes) ou Jamal Shuler (13 points à 5/14 et 3 interceptions). Mais au retour des vestiaires, grâce à dix unités en cinq minutes de Sergii Gladyr (24 points à 8/13, 6 rebonds et 2 passes pour 27 d'évaluation en 35 minutes), le SLUC a recollé au score (50-50, 26e). Avant de prendre le dessus au fur et à mesure du deuxième acte. En face, Jérémy Nzeulie (12 points à 4/5) faisait presque tout seul de la résistance, marquant au buzzer du troisième quart-temps pour relancer son équipe (59-61) ou derrière l'arc à trois minutes trente de la fin pour retarder l'échéance (68-72, 37e).

Mais le vent avait déjà tourné. Vaughn Duggins (15 points, 5 rebonds et 3 passes) et Keydren Clark (15 points, 4 rebonds et 5 passes) continuaient d'engranger et offraient au SLUC jusqu'à onze unités d'avance dans la dernière minute (71-82). Vainqueur final sur le score de 76 à 84, Nancy a notamment pu compter sur une meilleure adresse à longue distance (8/20 contre 8/30 pour la JSF). Conscient de son apport ("j'avais juste la main chaude et j'ai continué de prendre des shoots, alors..."), Sergii Gladyr a été particulièrement efficace dans ce registre là avec 5/9 derrière la ligne majorée ; jouant - comme Kee Kee Clark - un bien mauvais tour à son ancienne équipe. Le SLUC prend donc directement l'avantage du terrain et pourra conclure la série chez lui dimanche soir. Mais rien n'est encore joué d'un côté comme l'autre. En saison régulière, Nanterre a effectivement été davantage victorieux à l'extérieur (13v-4d) qu'à domicile, tandis que Nancy a eu énormément de mal à Gentilly (8v-9d). Reste à voir si les playoffs marquent bien le début d'une "autre" saison. Ou pas.

22 mai 2015 à 22:39
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne