instagram
PRO A


NANTERRE FAIT CHUTER LE LEADER MONÉGASQUE

Nanterre fait chuter le leader monégasque
Crédit photo : Claire Macel

Nanterre s'est imposé sur son parquet face à Monaco dans l'un des chocs de la 18e journée de Pro A (82-76).

Un vrai duel entre prétendants où le duo Robinson/Riley a encore fait des siennes (26 points, 33 d'évaluation). Mais les français de la JSF ont été tout aussi décisifs...

C'est l'histoire d'une équipe qui est mise sur les rails par son capitaine, Mykal Riley (13 points à 4/6 aux tirs, 4 rebonds, 4 passes décisives en 32 minutes pour 18 d'évaluation). L'ailier US, qui a prolongé de trois ans son contrat cette semaine, met très vite sur orbite les siens (5 points, 3 passes décisives après 10 minutes de jeu). La Roca Team encaisse alors un 13-0 dont elle ne se remettra jamais (10-13 à 23-13 entre la 6' et la 9').

Autre dynamiteur, autre style : Gerald Robinson (13 points à 6/9 aux tirs, 3 rebonds, 3 passes décisives pour 15 d'évaluation en 35 minutes) transperce la défense et met plusieurs fois dans le vent un D.J. Cooper (8 points à 3/6 aux tirs, 11 d'évaluation en 22 minutes) encore en manque de rythme.

Après ses 31 points en Coupe la semaine passée à Denain, le road runner de Nanterre ressemble de plus en plus au bip bip qu'on nous promettait « Il est en progrès et a été très précieux ce soir », a souligné Pascal Donnadieu après le match. « Il y a eu une phase d'apprentissage entre nous. Maintenant, je sais ce que je peux lui donner. Ce soir, il a très peu fait d' erreurs et il nous a apportés toute sa création. » En face, Yakuba Ouattara (15 points, tous en première mi-temps) a beau se démener, Monaco rejoint les vestiaires toujours derrière (40-34).

Nzeulie et Invernizzi, killer mode activé

Même si les Monégasques se rapprochent dans le quatrième quart (63-62, 32e), Nanterre restera toujours devant. « On a fait un match tout en maîtrise », confirme Pascal Donnadieu après le match. « Et j'ai beaucoup de satisfactions individuelles dans ce match. »

Parmi elles, Jérémy Nzeulie (15 points à 5/8 aux tirs pour 13 d'évaluation en 24 minutes), qui termine meilleur marqueur des siens. De loin, mais aussi en percussion, l'arrière survitaminé a apporté toute son énergie. « Il gagne en régularité, il a fait un match solide ce soir », apprécie son coach. « Même quand on était dans le dur en novembre, décembre, il était là. »

Moins régulier et beaucoup plus dans l'oeil du cyclone Donnadieu en début de saison, Hugo Invernizzi (10 points à 3/6 aux tirs, 11 d'évaluation en 20 minutes) semble retrouver de la confiance depuis qu'il a été installé au poste 4, en période de fêtes. On gardera en mémoire ce shoot longue distance réussi, en fin de possession, après avoir posé un dribble, à un moment clé de la partie (75-68, 37e).

Un autre joueur, mais pas pour tout de suite

Reste qu'à huit pros, les hommes de Pascal Donnadieu, même s'ils restent sur une bonne dynamique (10 victoires lors de leurs 12 dernières rencontres), auront probablement du mal à tenir la distance, surtout en cas de blessure. « Il y aura un nouveau joueur d'ici fin mars (date à laquelle les clubs ne peuvent plus recruter qu'un seul joker, ndlr) », confirme le coach de la JSF. « Aujourd'hui, le marché est pauvre. Dans l'idéal, je voudrai un 4-5 mais je prendrai le plus fort joueur possible... tout en essayant de ne pas mettre en péril l'alchimie que l'on est en train de créer. »

A voir quand arrivera ce nouveau, sachant que le technicien de la JSF a déclaré suivre les championnats qui touchent à leur fin « comme la Ligue chinoise et la D-League ». Probablement pas la semaine prochaine, pour le déplacement à Orléans. Mais peut-être pour la Leaders Cup, le 19 février prochain... face à Monaco.

Par Xavier Collin, à Nanterre

30 janvier 2016 à 19:49
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges