PRO A


NANTERRE S'OFFRE UNE REMONTADA ET LE PODIUM

Crédit photo : Sébastien Grasset

Dominé durant trois quart-temps, Nanterre a réussi l'exploit de venir l'emporter sur le parquet de Pau. En faisant preuve une nouvelle fois de beaucoup de coeur et de courage, les Franciliens ont trouvé les ressources défensives pour étouffer des Béarnais méconnaissables dans le dernier quart-temps (71-73)

Dans un Palais des Sports en feu pour la dernière en saison régulière, l'Elan a débuté ce match de facon idéale. Comme toujours, quand l'axe 1-5 (Cooper-Koffi) va bien du coté du Béarn, Pau-Lacq-Orthez déroule. L'ancien pivot du Mans est juste exceptionnel dans le premier quart-temps de ce début de rencontre. Que ce soit Mathias Lessort ou Brian Conklin, aucun des deux postes 5 n'arrive à stopper l'intérieur de l'EBPLO qui confirme dans ce premier quart-temps qu'il est bien cette saison l'un des tous meilleurs à son poste (25-17 à la 10e).

Un très grand Koffi en début de match

Pau, continue dans ce deuxième quart-temps de faire souffrir son adversaire dans la raquette. Dans un style différent, Danny Agbelese réalise à l'image de ses dernières sorties un très bon passage en soutien de Koffi. En bon energizer, Agbelese enflamme un public béarnais aux anges devant l'intensité développée par le pivot américain. Nanterre peine à mettre son jeu en place et à déstabiliser une équipe paloise sûre de son basket. 

Hugo Invernizzi, à longue distance, tente de ramener son équipe dans la partie (32-24), mais Jean-Michel Mipoka et Léo Cavalière trouvent eux aussi la mire à 3-points. Pau garde ains son avance dans ce match (38-27). Les hommes d'Eric Bartecheky vont contrôler cette fin de deuxième quart-temps et rejoignent les vestiaires avec 10 points d'avance. A la mi-temps Pau est dans le coup pour remonter le point average de 12 points qui leur permettraient de dépasser leurs invités du jour au classement (43-33).

Nanterre tente, mais Pau résiste

Cooper pour Koffi à l'alley-oop, une action vue et revue du côté de Pau, mais tellement efficace et spectaculaire qu'il serait difficile de s'en passer. Mais Pau est moins rigoureux qu'en première mi-temps, et Nanterre en profite pour se raprocher de ses adversaires (45-38). Le coach des Palois s'efforce de dire à ses troupes de ne pas se précipiter en attaque pour éviter d'offrir à Nanterre du jeu de transition, une de leurs forces. Les coéquipiers de D.J. Cooper écoutent les conseils de leur entraineur et grâce à John Cox en pénétration puis à 3-points, l'Elan inflige un 14-5 à son adversaire (59-43 28e). Mais Heiko Schaffartzik par deux fois permet à son équipe de ne pas sombrer dans cette partie. Nanterre tangue, mais ne sombre pas (63-54 30e).

Le coup de poker de Pascal Donnadieu

Nanterre tente le tout pour le tout dans ce dernier quart-temps. Obligé d'essayer de nouvelles configurations tant son équipe n'arrive pas à déstabiliser la défense paloise, Pascal Donnadieu décide donc de décaler Mykal Ryley sur le poste 4. Un choix qui va s'avérer payant. C'est un tout autre visage que Nanterre va montrer durant ce dernier acte. Etouffant les Palois en défense, les Franciliens vont petit à petit rattraper leur retard et faire douter une formation paloise très maladroite au plus mauvais des moments, alors qu'elle semblait tenir ce match en main (67-70).

La fin de match est très crispante, alors que Robinson à 3-points ramène son équipe à égalité (70-70 39e). Dominé par Cooper dans son duel, Chris Warren redonne l'avantage à son équipe et on ne voit pas comment Nanterre ne peut pas remporter ce match. La décision se jouera malheureusement aux lancers Francs. L'idole du peuple béarnais, D.J. Cooper (9 points, 11 passes décisives et 11 rebonds), va rater le lancer franc décisif et permettre à Schaffartzik (20 points et 6 passes décisives) d’offrir le top 3 à son équipe grâce à une victoire inespérée sur le parquet de Pau (71-73). 

Fantomatique dans le dernier quart temps, Pau-Lacq-Orthez a laissé Nanterre reprendre confiance et doit donc s'incliner face à un adversaire qui a longtemps été inférieure ce dimanche. Les Palois terminent donc cinquièmes de cette saison régulière et joueront donc la SIG en quart de finale des playoffs.

De son côté, même dans un jour longtemps "sans", Nanterre arrive à s'en sortir et continue de montrer à quel point son coeur est énorme.

14 mai 2017 à 18:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
83
-
87
Nanterre
Autres journées
PROGRAMME TV
12 décembre - 01h15
NBA Extra
12 décembre - 01h45
Pau-Lacq-Orthez
Levallois Metropolitans
12 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Boston Celtics
12 décembre - 02h10
Houston Rockets
New Orleans Pelicans
12 décembre - 03h15
Le Mans
Nanterre