instagram
PRO A


NANTERRE SE RASSURE

Nanterre se rassure
Crédit photo : Claire Macel

Nanterre s'est imposé face à Antibes samedi soir (74-71), pour le compte de la 8e journée de Pro A.

Une victoire dans la difficulté mais qui fait du bien après la déroute de Bilbao plus tôt dans la semaine.

A Nanterre, c’était Noël avant l’heure. Parce que la JSF a gagné son deuxième match de suite en Pro A ? En partie. Surtout parce que le tableau d’affichage était en mode sapin de Noël et ce, très tôt dans le match. Du coup, le match s’est joué sur un faux rythme presque tout du long. Et l’envie affichée par les Sharks en début de match a donc fait long feu.

Dès la fin du premier quart, Julien Espinosa a déjà ses trois meneurs touchés par les fautes (Solomon, Dallo, Bourdillon, tous les trois à deux fautes). Nanterre est moins touché, quoique : Mykal Riley (0 point en 14 minutes) prend sa deuxième au bout de trois minutes de jeu. Un jeu haché, des joueurs spectaculaires cloués au banc... Thorez est à moitié plein et les absents ont raison, pour une fois.

A part ça, la sortie (au bout de six minutes) de Boris Dallo (6 points à 3/4 aux tirs en 22 minutes) et de son pressing libère Gerald Robinson (17 points à 5/10 aux tirs pour 18 d'évaluation en 33 minutes) qu’on n’avait pas vu aussi saignant depuis un moment. Au scoring, à la passe, au rebond, l’arrière US a semblé plus déterminé que lors de ses dernières sorties et donne le premier écart aux Alto-Séquanais (série de 7-0, 32-21, 12e).

Antibes : si près, si loin

Le match des Sharks est digne du pansement du capitaine Haddock. Nanterre a beau essayé de les décrocher – notamment via des triples de Brian Greene (13 points à 5/8 aux tirs en 22 minutes) et de Tasmin Mitchell (12 points à 4/6 aux tirs en 18 minutes), dans la pure tradition des 4 made in Donnadieu -, les Antibois ne lâchent pas.

Dans le troisième quart, malgré un Jérémy Nzeulie de gala (9 de ses 13 points), les Azuréens ne sont pas encore tout à fait décrochés (62-50). Mieux : grâce à un 12-2, ils reviennent en fin match, jusqu’à souffler sur la nuque des champions 2013 en toute fin de match (72-71 à 10’’ du terme).

Finalement, la JSF s’impose sur un ultime lancer-franc de Mam’ Jaiteh, son seul point du match. Avec cette victoire - « Pas le match de l’année mais on a gagné, c’est l’essentiel », dixit Donnadieu - Nanterre revient à l’équilibre (4-4) et laisse derrière lui le cauchemar Bilbao. Prochain rendez-vous dès samedi prochain face à Pau-Lacq-Orthez.

Par Xavier Collin, à Nanterre

21 novembre 2015 à 22:38
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
08 décembre - 04h30
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 09h30
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
LIGUE DES CHAMPIONS
08 décembre - 10h45
Strasbourg
Utenas
NBA
08 décembre - 11h00
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 12h45
NBA Extra