PRO A


OLIVIER BOURGAIN : "LIMOGES DOIT RESTER UN BASTION"

Olivier Bourgain
Crédit photo : JP Carlier

Directeur sportif du Limoges CSP et ami de longue date de Frédéric Forte, Olivier Bourgain s'est confié sur la succession de l'ancien président et sur son ambition pour le club limougeaud.

Nommé directeur sportif de Limoges cet été après quatorze années passées au S.O.M Boulogne, Olivier Bourgain rejoignait finalement son grand ami Frédéric Forte, rencontré vingt-huit ans plus tôt. Dans un entretien accordé à l'Équipe, l'ancien entraineur de Boulogne s'est livré sur la perte d'un ami, d'un président et sur l'avenir immédiat d'un club pour le moment sans présidence. Pressenti pour remplacer l'ancien meneur du CSP, Olivier Bourgain balaye cette hypothèse d'un revers de la main : 

"Je me refuse à dire que, parce que j’étais l’ami de Fred, je devrais prendre la présidence. Je suis directeur sportif, je vais rester à ma place. Le fait que Fred m’ait délégué la politique sportive alors qu’il s’en était toujours occupé, est une responsabilité presque mythique. Pour la première fois il s’était éloigné de cela pour se consacrer au Limoges 3.0, la restructuration, le développement hors sportif."

Interrogé sur le profil idéal de celui qui aura la lourde tâche de remplacer un véritable monument du basket français, Olivier Bourgain évoque de nouveau les "vautours", terme qu'il revendique, autour du club et dresse le portrait d'un successeur qui devrait apparaitre dans les prochains mois :

"La nature a horreur du vide et la disparition de Fred suscite les convoitises. Son successeur devra être, selon moi, aussi virulent, intelligent mais avec ses propres idées. Cela devrait se faire dans les deux ou trois mois."

Alors que des discussion sont en cours entre les "piliers du club" Jean-Léonard Picot (Président du conseil de surveillance), Youri Verieras (juriste), Stéphane Ostrowski (Directeur marketing), l'actuel directeur sportif espère une décision collective et n'exclut pas la possibilité d'un départ si d'aventure le courant ne passait pas avec son futur président. Il l'affirme, sa seule et unique priorité, c'est bien le CSP :

"Je veux que Limoges grandisse, et qu’on puisse dire de moi, un jour, que j’ai apporté quelque chose. On veut mettre l’accent sur la formation. Il y a pleins de projets, Limoges doit rester un bastion."

Après l'hommage rendu par Beaublanc à son regretté président, Olivier Bourgain livre sa pensée sur les différents hommages envisagés par la municipalité pour Frédéric Forte. D'une statue au renaming du Palais des Sports voire du boulevard dans sa totalité, le directeur sportif demeure sceptique :

"Moi prendre le boulevard Fred Forte ça ne me ferait ni chaud ni froid et je suis à peu près sur que Fred s’en foutrait royalement. Si les gens veulent marquer les esprits, c’est en faisant la nouvelle salle de dix mille places dont il rêvait, et pour laquelle il s’est battu."

 

par @
22 janvier 2018 à 21:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
20 février - 21h00
Monaco
Le Mans
21 février - 10h30
Lyon
Basket Landes
22 février - 08h15
Denain
Orléans
22 février - 10h00
Monaco
Le Mans
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
Coaching