PRO A


PARIS-LEVALLOIS, UN DERBY POUR UNE DEMIE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Largement en tête à la pause (41-21), le Paris-Levallois s'est fait très peur mais assure l'essentiel en l'emportant à domicile face à Nanterre, 77-71, après une fin de match haletante. Une deuxième victoire synonyme de demi-finale, où les joueurs de Frédéric Fauthoux retrouveront Chalon-sur-Saône.

Qui l’aurait prédit ? Qui, en septembre dernier, voyait le Paris-Levallois en playoffs ? Pourtant, cette équipe de jeunes JFL (joueurs formés localement), encadrée de ses deux vétérans américains, avec son coach presque rookie, a épaté tout au long de la saison régulière. Avec sa paire d’intérieurs Labeyrie-Poirier, combo de taille et de puissance quasi unique dans cette Pro A. Avec la main sûre de Rich et Campbell dans les moments chauds. Ces hommes incarnent la saison des Franciliens. Ce sont aussi les grands acteurs de ce match 2 des quarts de finale, remporté 77-71. Un victoire dans le derby, la deuxième, et un ticket pour la demie. Où attend Chalon.

Ce quart de finale, le PL l’a joué avec enthousiasme, à l’image des ces quatre dunks pour débuter le match. Avec dureté, à l’image des 32 fautes commises par les Parisiens. Derrière la performance de Louis Labeyrie (14 points et 19 rebonds, nouveau record en carrière, pour 27 d’évaluation), les hommes de Frédéric Fauthoux ont imposé une défense étouffante, souvent à la limite, qui a laissé Nanterre complètement atone dans un deuxième quart-temps perdu 3-20 par les visiteurs.

“Ce qui a fait la différence, c’est le mental, expliquait Louis Labeyrie à l’issue de la rencontre. On a fait un meilleur boulot au rebond, on était mieux concentré en défense. On ne peut pas laisser Lessort et Conklin nous dunker dessus tout le match, il vaut mieux être en sur-agressivité.”

Et l’intérieur, qui dispute sa cinquième saison à Levallois, a donné l’exemple, se battant au rebond offensif comme rarement (8 au total), ou revenant en défense rugissant, la crinière au vent, après un panier important. Pourtant, la sur-agressivité a failli leur coûter cher. En fin de rencontre, Vincent Poirier (10 points et 7 rebonds) puis Cyrille Éliezer-Vanerot ont dû sortir pour cinq fautes. Si Frédéric Fauthoux a empêché le premier de dégoupiller complètement, il n’a pas pu éviter au second de prendre une faute technique de frustration.

La main sûre des vétérans du PL

Et Nanterre, revenu à la force du poignet de ses shooteurs, était à nouveau dans le match. Et ils ont bien failli faire le coup qu’ils avaient subi à l’aller, remonter un lourd déficit pour coiffer leur hôte au poteau. Poussés par 300 supporters bouillants, et souvent plus bruyants que les fans locaux, Hugo Invernizzi et Heiko Schaffartzik se sont mis à planter de loin. Il était tant, car Mathias Lessort, exemplaire après être passé à côté lors du match 1, était trop seul (16 points à 5 /8, 13 rebonds et 9 fautes provoquées pour 21 d’évaluation).

“On nous croyait mort et on a réussi à sortir la tête de l’eau, comme toujours cette saison, souriait l’entraîneur de Nanterre Pascal Donnadieu. Avec les déglingos que j’ai on peut toujours croire aux miracles. Mais ce soir on ne peut rien regretter. Le PL nous a dominé par leur intensité sur cette série.”

Si le miracle n’a pas eu lieu c’est bien parce que l’expérience d’un Louis Campbell, habitué à jouer les demi-finales avec Strasbourg, et surtout d’un Jason Rich décisif en fin de rencontre (24 points, 5 passes décisives pour 20 d’évaluation), ont fait la différence. Sans jamais trembler, même lorsque les pertes de balles rendaient la fin de match confuse, les deux vétérans sont venus parachever un derby aussi intense que plaisant. Ce groupe que personne ne voyait aussi loin va donc continuer sa belle incruste dans ces playoffs 2017. 

Au Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois,

25 mai 2017 à 22:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
13ème journée
15 décembre
Hyères-Toulon
20h30
Dijon
Le Portel
75
-
80
Strasbourg
16 décembre
Monaco
19h00
Antibes
Cholet
20h00
Gravelines-Dunkerque
Limoges
20h00
Le Mans
Nanterre
20h00
Chalon-sur-Saône
Levallois Metropolitans
20h00
Châlons-Reims
17 décembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Bourg-en-Bresse
18 décembre
Boulazac
20h45
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
16 décembre - 05h30
Berlin
Limoges
16 décembre - 07h30
Real Madrid
Barcelone
16 décembre - 09h15
Moscou
Maccabi Tel-Aviv
16 décembre - 18h30
Limoges
Le Mans
17 décembre - 02h30
Limoges
Le Mans