instagram
PRO A


PASCAL DONNADIEU : "ÇA NE DOIT PAS ENTAMER LA CONFIANCE"

Pascal Donnadieu : Cela ne doit pas entamer la confiance
Crédit photo : Olivier Fusy

Moins 24 au score (96-72).

Moins 53 à l'évaluation (123-70). Deuxième équipe de Pro A, la JSF Nanterre a reçu une belle fessée samedi soir sur le parquet de l'Elan Chalon, nettement supérieur le temps d'un match. Dans les coursives du Colisée, Pascal Donnadieu n'a pas hésité à se montrer fair-play, saluant la prestation adverse.

"Il faut d’abord rendre hommage à Chalon, qui a fait un très gros match. Les Chalonnais ont été bons des deux côtés du terrain, et on a été sanctionné sur leur impact en défense. Chalon manque peut-être de régularité mais c’est un adversaire de qualité, qui sait performer contre les équipes de tête. Je ne suis donc pas surpris par un tel match de sa part."

Si la formation de Jean-Denys Choulet était intouchable, portée par un incroyable 12/18 à trois-points, le technicien nanterrien était (logiquement) déçu. Et quelque peu sonné par la violence du retour sur terre de son équipe, après cinq victoires consécutives en championnat.

"C’était un jour sans. On était à côté de la plaque. Peut-être avions-nous déjà la tête à l’EuroChallenge. Mais on n’a rien fait dans ce sens avant le match, qui était un combat… Et on a vite arrêté de combattre. On a failli dans beaucoup de domaines, c’est une gifle."

Une claque, juste avant une étape très importante dans la saison de la JSF : le Final Four de l'EuroChallenge. Vendredi prochain en Turquie, le club francilien affrontera Francfort en demi-finales de la compétition continentale, avant de jouer une finale (petite ou grande) le dimanche. Avec le trophée comme objectif ?

"L’objectif est de bien se préparer, et avant tout de penser à la demi-finale, nous a confiés coach Donnadieu. Ce match contre Chalon ne doit pas remettre en cause notre dynamique. Quelque part, n’est-ce pas un mal pour un bien ? Cela ne doit pas entamer notre confiance, mais simplement alerter l’équipe..."

Une confiance qui a permis à Kyle Weems et sa bande de rester en vie dans cette C3 et d'assumer clairement un statut de favori. Un rang que la deuxième meilleure équipe de la saison (11v-3d) partagera au sein du dernier carré avec le club hôte, le Trabzonspor (13v-1d). En cas de choc en finale, un facteur non négligeable viendrait jouer dans la balance : l'ambiance.

"Si on a cette chance, on peut dire qu’on s'est un peu préparé à ce type d’ambiance ce soir (samedi). On a joué dans une salle chaude, avec un public qui répond présent et contre des joueurs euphoriques. Mais je n’aime pas mettre la charrue avant les bœufs, il faut d’abord qu’on se concentre sur Francfort."

Rendez-vous donc ce vendredi à 15h30 pour la demi-finale face aux Fraport Skyliners à Trabzon. Succédant à Gravelines, dernier club tricolore présent au Final Four il y a deux ans, la JSF Nanterre tentera d'inscrire la France pour la première fois au palmarès de l'EuroChallenge, après deux finales malheureuses (Cholet en 2009 et Chalon en 2012).

20 avril 2015 à 13:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne