PRO A


PAU SE RELANCE FACE À LEVALLOIS

Elie Okobo PauOrthez
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Après avoir fêté le retour de Boris Diaw au Palais pour un match de Pro A, l'Élan Béarnais a dominé Levallois 93-79. Pau-Lacq-Orthez met fin à une série de quatre défaites consécutives.

Il a commencé par serrer des mains, claquer des bises à tout le monde, dans ce Palais des Sports où il a grandi. Mais si l’accueille a été chaleureux, les Palois n’avaient pas l’intention de pousser l’hospitalité jusqu’à laisser Boris Diaw repartir avec la victoire. Le capitaine de l’équipe de France, de retour à l’Élan Béarnais pour un match de Pro A 14 ans après son départ pour la NBA, a dû s’incliner avec Levallois, 93-79.

Avec la réception des Metropolitans, Pau a renoué avec la victoire qui les fuyait depuis plus d’un mois et un succès à Limoges. Quatre défaites consécutives, souvent lourdes, avaient entamé la confiance et fait plonger l’équipe au classement. Et à l’image de sa formation, Elie Okobo (photo) était à la peine, avec 1,25 d’évaluation sur la période. Est-ce un hasard ? Le jeune meneur/arrière, qui a reçu son maillot de All-Star avant le début de la rencontre, a signé son record de points (23 points à 5/9 aux tirs, plus 4 passes décisives, pour 21 d'évaluation en 26 minutes) et guidé les siens vers la victoire.

Record de points pour Okobo

Agressif d’entrée, Okobo a scoré 12 points dans le premier quart. Pau a fait le trou (35-22, 13e) avant de voir Levallois revenir grâce à une grosse défense et un Boris Diaw dominant poste bas (11 points à 5/8 aux tirs, 5 rebonds et 4 passes), et même passer devant à la faveur d’un 14-0 peu avant la pause (36-35). Mais handicapé par une adresse à 3-points catastrophique (6/25), Levallois ne pouvait pas espérer rivaliser sur la durée.

Avec un Vitalis Chikoko (17 points, 5 rebonds, 3 passes ) et un Léo Cavalière (8 points, 7 rebonds et une grosse défense) excellents dans l'impact, plus un Taqwa Pinero adroit (14 points à 4/8 à 3-points), l’Élan Béarnais a fini par se détacher peu à peu.  Dans un match de plus en plus accroché après la pause, se jouant sur un faux rythme, seul Gavin Ware est parvenu à peser pour Levallois (13 points à 6/6 et 7 rebonds, seul +/- positif de son équipe avec +14).  Avec un Prepelic en travers (12 points mais 1/6 à 3-points), les Metropolitans voient Boulazac revenir à leur hauteur et n’ont plus de marge sur la zone rouge.

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre.

10 décembre 2017 à 20:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
Limoges
80
-
72
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
21 janvier
Nanterre
99
-
69
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
21 janvier - 01h30
Philadelphia 76ers
Milwaukee Bucks
21 janvier - 02h00
Limoges
Gravelines-Dunkerque
21 janvier - 02h30
Houston Rockets
Golden State Warriors
21 janvier - 05h30
Panathinaïkos
Barcelone
21 janvier - 07h45
Utah Jazz
New York Knicks
Coaching