PRO A


PAU TERRASSE STRASBOURG APRÈS DEUX PROLONGATIONS

Crédit photo : Guillaume Poumarede

Au bout du suspense, l'Elan Béarnais est venu à bout de la SIG (92-102) dans un Rhénus plein à craquer. Les Béarnais auront l'occasion mercredi, sur leur parquet, de remporter la série.

Après deux prolongations, Pau-Lacq-Orthez s'est imposé sur le parquet de Strasbourg (92-102) et prend l'avantage du terrain dans cette série qui s'annonce très indécise. Malgré un D.J. Cooper en petite forme (10 points à 1/10 aux tirs), l'Elan a pu compter sur un phénoménal John Cox (33 points) qui a porté son équipe sur ses épaules pendant les dix minutes supplémentaires.

Cooper dans un petit jour

Dominateurs pendant trois quart-temps, les coéquipiers de D.J. Cooper ont une nouvelle fois perdu pied dans le dernier quart-temps, alors qu'ils avaient le match entre leurs mains. Justement, le meneur palois, adulé en Béarn, a souffert ce lundi sur le parquet du Rhénus. Mis à mal par la forte pression défensive de Frank Ntilikina et d’Erving Walker, le magicien de Chicago n’a jamais réussi à se montrer à son aise offensivement. Par moment, Cooper a même montré quelques signes de nervosité et de frustration inhabituels de la part du MVP de la Pro A

Mais Cooper sait qu'il peut compter sur ses coéquipiers lorsque qu'il connait un jour sans. En feu mais pénalisé par les fautes, Taqwa Pinero (20 points à 7/10 aux tirs) a permis à son équipe de prendre 15 points d'avance au milleu du deuxième quart-temps (31-46 à la 15e). Cependant, les hommes de Vincent Collet se sont ressaisis dans le sillage d'un A.J. Slaughter (31 points à 7/15 à 3 points) lui aussi en feu. Les Alsaciens sont revenus petit à petit dans cette rencontre. 

Le trou d'air béarnais

Avec 6 points de retard à la fin du troisième quart-temps (58-64) et un Rhénus à fond derrière eux, la SIG fait douter les Béarnais qui, comme face à Nanterre il y a deux semaines, ont bafouillé complètement leur basket dans les dernières minutes de la rencontre. Alors qu’ils avaient encore 10 points d'avance à 4 minutes de la fin (60-70 à la 36e), les Vert et blanc n'ont plus trouvé la solution en attaque. La SIG, grâce à Walker, n'était alors plus qu'à une possession de leurs adversaires deux minutes plus tard (68-70 à la 38e).

Avec un très faible 29/49 aux lancers francs, les Alsaciens ne sont cependant pas arrivés à distancer les Béarnais dans un money time où Walker par deux fois a eu la balle de match. Mais ses deux tirs à 3-points n'ont pas été marqués.  

John Cox en mode Kobe Bryant...

Ce n'est pas une mais deux prolongations que les deux équipes vont offrir aux fans strasbourgeois de plus en plus bruyants dans cette fin de match. Alors qu'on attendait le réveil du MVP, c'est John Cox qui a enfilé la cape de superman. Le cousin de Kobe Bryant, auteur de 11 de ses 33 points dans les deux prolongations, aura su faire parler tout son talent et son expérience au meilleur des moments. L'ancien Havrais a pu compter sur le soldat Alain Koffi (22 points et 10 rebonds) lui aussi très important lors des dernières minutes de la rencontre. 

Avec cette victoire, Pau met fin à une série de 13 ans sans victoire sur le sol alsacien. La dernière fois que Pau l'avait emporté à Strasbourg, c'était déjâ en quart de finale lors des playoffs 2004. Cette année là... l'Elan Béarnais avait terminé Champion de France.

Dans un Palais des Sports qui s'annonce très bruyant, l'Elan Béarnais aura l'occasion dès mercredi de remporter cette série et de foncer en demi-finale, une première depuis 2005. Mais, pour cela il faudra battre une deuxième fois cette équipe strasbourgeoise qui, depuis 2009, n'a jamais été éliminée lors d'un premier tour des playoffs. Le suspense reste entier... Rendez-vous mercredi. 

22 mai 2017 à 23:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées