instagram
PRO A


PETR CORNELIE, LA NBA OUI, MAIS PAS À TOUT PRIX

Petr Cornelie, la NBA oui, mais pas à tout prix
Crédit photo : Sébastien Grasset

Déjà l'an passé, il avait fait le choix de retirer son nom avant la Draft NBA.

Et si cette année, il compte bien encore s'inscrire à la Draft, Petr Cornelie (2,11 m, 20 ans), éligible jusqu'en 2017, se laisse encore la possibilité d'attendre un an supplémentaire. Dans un entretien accordé à BasketUSA, l'Alsacien se montre prudent.

« Je me laisse encore du temps. Je vais me présenter à la draft cette année mais la saison n’est pas finie, il peut se passer beaucoup de choses. Il y aura toujours la possibilité que je retire mon nom. Il n’y a pas d’équipe en particulier qui me fait rêver. Si je devais choisir, je choisirais déjà une équipe dans laquelle je jouerais. Après, c’est surtout par rapport à la région ou à la ville. J’aime bien les villes de Californie par exemple, surtout San Francisco. New York pour les mêmes raisons, car la ville est géniale. Mais mon premier objectif, c’est de jouer. De tomber dans une équipe où j’aurai ma chance. Si je vais en NBA, ce ne sera pas pour faire de la figuration ou être sur les photos. »

D'ailleurs, le poste 4 longiligne ne se révèle pas être un très grand fan de NBA.

« Je ne regarde pas trop de NBA. J’en regarde un peu mais ce n’est pas trop le style de jeu que je préfère. Quand j’en regarde, c’est un peu pour voir ce qui m’attend si j’y vais, pour me préparer. Pour voir comment ils jouent, pour me comparer, pour voir les vis-à-vis que je serais susceptible d’avoir. Je ne suis pas trop la NBA car c’est toujours un peu compliqué à suivre. C’est tard et les matchs de saison régulière sont pas top. Les playoffs, là par contre, c’est super bien. Mon père, qui est fan de NBA depuis longtemps, m’a montré quelques vidéos de joueurs qu’il adorait mais je ne connais pas les joueurs très anciens. Je regarde plus le jeu européen. C’est plus construit, c’est plus intéressant. »

En attendant, Cornelie a une fin de saison à jouer. En belle progression cette saison (9,2 points à 55,1% de réussite aux tirs et 5,5 rebonds pour 11,2 d'évaluation en 19 minutes) après avoir été une révélation en 2014/15 (3,9 points à 50% et 4,4 rebonds pour 7,7 d'évaluation en 16 minutes), il compte bien aller chercher la Coupe de France (le MSB est en finale contre l'ASVEL) et même le titre (le MSB est troisième ex-aequo).

06 avril 2016 à 13:47
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges