PRO A


POURQUOI L'AS MONACO BAISSE LE PIED ACTUELLEMENT ?

Paul Lacombe Monaco
Crédit photo : Sébastien Grasset

Véritable rouleau compresseur depuis le début de l'exercice 2017/18, l'AS Monaco vient de connaitre sa première période délicate depuis le début de saison. Blessures, calendrier chargé, fatigue physique et mentale, nos débuts d'explications.

Non, la saison de l'AS Monaco n'est pas en danger, loin de là. Toujours leaders du championnat de Pro A avec 14 victoires en 19 rencontres disputées et invaincus en Ligue des Champions avec une série de 13 victoires consécutives, les Monégasques impressionnent depuis le début de saison. Pourtant la Roca Team connait un début d'année 2018 plus complexe comme en témoigne les récentes défaites à Nanterre (99-69) puis au Mans (94-85) avec une infirmerie qui se remplit. Les raisons sont multiples, on a tenté d'exposer les principales explications du premier moment de délicatesse monégasque de la saison.

Une infirmerie bien remplie

Troisième plus gros budget de Pro A derrière l'ASVEL et Strasbourg, l'AS Monaco a démarré la saison 2017/18 avec un effectif étoffé et très complémentaire. Tous les postes de jeu sont doublés, l'effectif dirigé par Zvezdan Mitrovic est impressionnant. Cependant toute formation doit faire face à son lot de blessures au cours d'une saison et l'AS Monaco n'a pas été épargnée à ce niveau là avec les pertes successives d'Amara Sy, qui sera encore absent de longs mois, mais également de son meilleur défensieur extérieur Aaron Craft (à Nanterre) et plus récemment d'Ali Traoré qui laisse derrière lui un secteur intérieur décimé. Avec déjà six joueurs étrangers (Craft, Cooper, Robinson, Gladyr, Evans et Kikanovic), l'ASM a moins de flexibilité pour faire venir un joueur lorsque l'un d'entre eux est blessé, puisque le marché JFL ne présente que très peu d'options actuellement.

Un calendrier surchargé

Engagée en Pro A ainsi qu'en Ligue des Champions pour cet exercice 2017/18, l'AS Monaco a dû faire face, comme tous les clubs français engagés sur la scène européenne, à un enchainement intensif de matchs et à des périodes de repos bien plus courtes. Depuis la reprise du championnat le 23 zeptembre dernier, la Roca Team a d'ores et déjà disputé 32 matchs officiels. Un chiffre qui devrait continuer de croître puisque les hommes de Zvezdan Mitrovic ont d'ores et déjà assuré leur qualification pour les huitièmes de finale et devraient, sauf retournement de situation, faire partie du Top 8 de Pro A à l'issue de la saison régulière. Si l'on ajoute également la Leaders Cup, cela commence à faire beaucoup.

Un statut  de favori permanent

Son titre de champion de France de Pro B en 2015 avait ramené l'AS Monaco dans l'élite du basket français après 25 années passées aux échelons inférieurs. Bien loin de chercher à obtenir son maintien en première division, le promu a rapidement embrassé un statut de favori entièrement assumé puisque la Roca Team a tout simplement fini première de la saison régulière lors des deux saisons suivantes. Au début de la saison, l'ASM s'est présentée avec un effectif moins impressionnant que celui de l'ASVEL voire même de Strasbourg, perdant ainsi cette étiquette de favori. Mais finalement, elle l'a retrouvé début 2018 quand l'équipe semblait intouchable. Une cible a donc été réinstallée dans son dos. Une telle régularité au haut niveau implique nécessairement des sacrifices sur le plan physique et engendre également une certaine usure au niveau psychologique. Il n'est pas évident d'enchaîner les matchs avec cette cible, surtout à l'extérieur dans des salles chaudes comme à Nanterre ou au Mans.

Un secteur défensif en difficulté

C'est la marque de fabrique de l'AS Monaco depuis la prise de fonction de Zvezdan Mitrovic, la défense. Des rotations efficaces, une pression de tous les instants sur le porteur du ballon, affronter la Roca Team n'est pas une partie de plaisir pour leurs adversaires. Pourtant depuis la fin d'année 2018, la défense de l'AS Monaco apparait de plus en plus perméable. Une première alerte face à Hyères-Toulon le 26 décembre derniers lorsque le HTV se permet de scorer 99 points face à la Roca Team avant de voir Nanterre s'imposer 99-69 face à des Monégasques inefficaces des deux côtés du terrain. Les absences simultanées d'Aaron Craft (blessé puis gêné par les fautes au Mans) et d'Amara Sy, véritables leaders défensifs de cette équipe, font bien évidemment partie des raisons expliquant ce trou d'air défensif. La saison est encore longue et l'AS Monaco va devoir retrouver sa fameuse rigueur défensive si elle veut pouvoir continuer peser sur la scène européeene et atteindre pour la première fois les Finales LNB.

Un poste de leader à pourvoir

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Blessé au poignet gauche et victime d'une rechute face à Levallois le 28 janvier dernier, Amara Sy sera éloigné des parquets pour une durée de trois mois. Un véritabe coup dur pour l'AS Monaco qui perd bien plus qu'un capitaine. Bien souvent décrit comme étant le lien entre Zvezdan Mitrovic et ses joueurs, l'absence de l'Amiral fait aujourd'hui cruellement défaut à son équipe, tant sur le terrain qu'en dehors. L'effectif regorge de joueurs expérimentés (Lacombe, Kikanovic, Joseph) qui vont devoir tenter de combler le vide laissé par l'Amiral.

La Leaders Cup comme réel révélateur

La Leaders Cup qui arrive dans 10 jours sera l'occasion pour Monaco de retrouver la pleine mesure de son potentiel, elle qui adore cette compétition (deux victoires en deux participations). Nul doute que les Monégasques seront motivés, eux qui seront revanchards après cet épisode plus difficile également marqué par des tensions avec les arbitres.

par @
07 février 2018 à 16:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
26 février - 10h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
27 février - 05h30
Barcelone
Real Madrid
27 février - 17h15
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 05h30
Khimki Moscou
Panathinaïkos
28 février - 12h15
Barcelone
Real Madrid
Coaching