PRO A


PREMIER SUCCÈS EN 2018 POUR LIMOGES, GRAVELINES S'EFFONDRE À NOUVEAU

Danny Gibson Limoges
Crédit photo : Sébastien Grasset

Comme lundi face au Portel, le BCM Gravelines a perdu un match qui lui semblait promis. En tête à la pause, les Nordistes ont craqué après la mi-temps. Victoire 80-72 pour Limoges, qui met fin à une série de quatre défaites. 

Les fantômes de Sportica, et de la défaite face au Portel, avaient-ils accompagnés le BCM Gravelines à Limoges ? De la même manière qu’il avait fait tourner les têtes nordistes en début de semaine, le poison du doute semblait couler dans les veines des joueurs du BCM. Les muscles tétanisés en fin de match, les mains qui tremblent au moment de prendre les shoots important. Après le 26-0 fatal de lundi, les Gravelino-dunkerquois ont cette fois encaissé un 45-25 en deuxième mi-temps. Avec seulement six petits points dans le dernier quart, pour une défaite 80-72 face au CSP.

Le poison du doute

Mais l'effondrement du BCM, scotché à 2/16 et 6 balles perdues dans le dernier quart, s’explique aussi par le réveil limougeaud. À l’envers depuis le changement d’année, sans-doute encore affecté par la mort de son président Frédéric Forte, le CSP semblait pourtant se diriger vers une cinquième défaite d’affilée après un deuxième quart-temps à sens unique (31-15 pour Graveliens, dont un 17-0 sur la fin). Mais avec un Danny Gibson (photo) précieux en sortie de banc (12 points à 4/5 aux tirs, 6 passes décisives, 18 d'évaluation), Limoges a renversé le cours du match.

“On n’a pas tenu la bataille physique sur la fin”, constatait l’arrière de Gravelines Quentin Serron au micro d’SFR Sport. “On a perdu des ballons et offert des paniers faciles, ils ont pris confiance, et avec la salle ça devient très compliqué.”

Poussé par Beaublanc, Limoges a retrouvé de l'envie et du tranchant par séquences, à l'image d'un Kenny Hayes incisif (15 points, 7 passes). Côté BCM, alors que les minutes filaient, seul Chris Johnson a réussi à trouver quelques solutions (14 points, 7 rebonds, 19 d'évaluation) alors que Reynolds, auteur d'un incroyable raté sur un lay-up dans le money time, passait à côté (1/7 aux tirs, -3 d'éval).

La Leaders Cup envolée ?

Avec cette défaite, Gravelines n’a plus son destin entre ses mains pour la Leaders Cup. En ballotage défavorable, les Nordistes ont très peu de chance d’aller à Disney. Un rendez-vous où Limoges sera bien présent, et que le CSP pourrait aborder avec ambition si la confiance revient pleinement et que les victoires s’enchaînent à nouveau.

Cliquez ici pour les statistiques du match.

20 janvier 2018 à 20:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
Autres journées
PROGRAMME TV
20 février - 21h00
Monaco
Le Mans
21 février - 10h30
Lyon
Basket Landes
22 février - 08h15
Denain
Orléans
22 février - 10h00
Monaco
Le Mans
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
Coaching