instagram
PRO A


PREVIEW LIMOGES : S'INSTALLER POUR DE BON

L'expérience Giannakis s'étant terminée de façon assez tumultueuse, le Limoges CSP (Pro A) repart sur de nouvelles bases avec l'arrivée de Jean-Marc Dupraz aux manettes et la mise en place d'une équipe fortement modifiée.

Exit les Wannamaker et autres Tsamis, bienvenue aux Moerman, Edwards et autres Acker, connus et reconnus en Pro A. Après une saison de stabilisation dans l'élite, le Limoges CSP cherchera à s'installer solidement dans la division avec l'idée de décrocher un ticket pour les playoffs dès cette saison.

Ils partent : Kyle McAlarney (Orléans), Jean-Michel Mipoka (Nancy), Vasco Evtimov, Teddy Gipson, Jon Brockman (Chalon), Sambou Traoré (Dijon), Bradley Wanamaker, Panagiotis Gianakis.

Ils arrivent : Lucas Paoletti (INSEP), J.K. Edwards (Gravelines-Dunkerque), Alex Acker (ASVEL), Paul Rigot (INSEP), Adrien Moerman (Bilbao, Espagne), Jean-Marc Dupraz (sans club), Taurean Green (Barcellona, Italie), Alex Oriakhi (Missouri, NCAA).

Les points positifs :

  1. Alex Acker est de retour à son meilleur niveau.
  2. Une ambiance toujours aussi chaude à Beaublanc.
  3. Des joueurs disposant d'une bonne marge de progression (Oriakhi, Boungou-Colo, Curier).
  4. Des éléments  référencés en Pro A avec l'expérience du haut niveau (Moerman, Edwards, Reynolds).
Les points négatifs :
  1. Joseph Gomis, le capitaine de l'équipe, est suspendu pour la moitié de la saison.
  2. La pression et l'impatience qui entoure le club.
  3. Peu d'assurance au poste 5 avec un rookie en la personne d'Oriakhi et un Zerbo décevant.
Les joueurs :Les meneurs :

Taurean Green (26 ans, 1,83 m) : Véritable star universitaire avec Florida, l'ancien coéquipier de Joakim Noah est celui qui drivait l'équipe double championne NCAA en 2006 et 2007. N'ayant pas réussi à percer en NBA comme ses anciens coéquipiers Noah, Horford ou Brewer, Green est venu faire carrière sur le Vieux Continent. Après des expériences mitigées en Europe, le joueur au passeport géorgien s'est bien relancé en deuxième division italienne, participant activement au bon parcours de son équipe de Sigma Barcellona. Joueur créateur possédant des qualités de passeur indéniables et capable d'être agressif en attaque, son adresse à trois points reste une énigme du fait de ses performances irrégulières selon les saisons dans cet exercice.Ses stats 2012-2013 : 12,4 points à 42,3%, 3,2 rebonds et 4,7 passes pour 16,8 d'évaluation en 31 minutes (31 matchs en LegaDue).

Le coach :

Jean-Marc Dupraz (40 ans) : Après une expérience intéressante avec le Paris-Levallois qu'il avait mené en Pro A avant de connaître davantage de difficultés dans l'élite, le jeune entraîneur a connu des moments plus difficiles avec les JSA Bordeaux l'an passé en Pro B. À la suite d'un début de championnat raté, le technicien a été remercié par le club girondin. Champion d'Europe 1993 avec le CSP, Dupraz revient donc dans un club qu'il connaît bien avec l'envie de se relancer en menant son équipe vers les playoffs.

Notre avis :

L'an passé, Limoges est parvenu à se maintenir sans trop de difficultés sous les ordres de Panagiotis Giannakis, performance que le club n'avait pas réussi à réaliser deux ans plus tôt. Cette saison, l'objectif sera donc de passer un nouveau pallier afin de décrocher une place en playoffs. Le recrutement effectué semble adapté à cette mission.

Drivée par un coach qui fait partie de l'histoire du club, cette équipe semble posséder de nombreuses armes de premier plans, à l'image d'un Alex Acker capable de transfigurer son équipe lorsqu'il est dans de bonnes dispositions. À Boulazac, l'Américain s'est refait une santé et arrive dans le Limousin plein de confiance et prêt à mener le CSP le plus haut possible grâce à ses grandes qualités de création. Il sera épaulé par un Adrien Moerman qui effectue son retour en France après une saison à Bilbao, en Espagne. Joueur dominant avant son départ, l'intérieur devrait punir bon nombre d'équipes par ses banderilles à longue distance.

Autour de joueurs expérimentés, Jean-Marc Dupraz donnera des responsabilités à de jeunes joueurs prometteurs, tout en essayant d'encore développer le potentiel d'un Nobel BoungouColo qui devient au fil des mois l'un des cadres de l'effectif limougeaud. Cet ensemble a fière allure mais certains points semblent malgré tout plus fragiles, à l'image des incertitudes au poste de pivot lors du début de la saison. Oriakhi possède certes de réelles qualités et un potentiel intéressant, il lui faudra néanmoins confirmer par son impact lors des premières journées de championnat.

De plus, le CSP devra faire sans son capitaine durant la première partie de la saison et ainsi compenser son absence durant de longues semaines. Son retour devrait apporter de nouvelles solutions au staff ainsi qu'une arme supplémentaire non négligeable.

Malgré un recrutement plutôt positif sur le papier, les fans limougeauds devront se montrer indulgents lors des premières journées afin de laisser les joueurs créer un collectif. Sauf accident industriel, cette version 2013-2014 devrait bel et bien s'installer au sein de l'élite et ne pas craindre pour sa survie, même si la densité de la division ne leur donnera pas une grande marge d'erreur.

Posté par Boris Delagnes

20 septembre 2013 à 16:30
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges