instagram
PRO A


RODRIGUE BEAUBOIS MVP DE LA QUATRIÈME JOURNÉE

Rodrigue Beauvois MVP de la quatrième journée
Crédit photo : SIG Basket

L'arrière de Stasbourg Rodrigue Beaubois est le logique MVP de la quatrième journée.

Rodrigue Beaubois a éclaboussé de son talent la rencontre entre les Alsaciens et les Béarnais. Les belles performances individuelles se sont succédées tout au long du week-end mais toutes étaient loin de celle réalisée par l'arrière tricolore. Il inscrit 37 points avec une réussite insolente (15/19 aux tirs dont 6/9 derrière l'arc) pour 34 d'évaluation en 31 minutes et une belle victoire à Pau contre l'Elan Béarnais (79-90).

C'est pour ce genre de performance que Vincent Collet a fait venir l'ancien Manceau en Alsace. Exceptionnel offensivement, Beaubois a débuté par 21 points lors des 10 premières minutes de la rencontre, lançant idéalement son équipe. A trois-points, en pénétration, à mi-distance, l'ancien Maverick de Dallas a fait étalage de son arsenal offensif.

Il n'est redescendu de son nuage que le temps de se faire une frayeur. Les supporters strasbourgeois ont retenu leur souffle lorsqu'ils ont vu leur leader au sol, souffrant au mollet, mais ont pu respirer à nouveau en le voyant revenir maltraiter la défense adverse quelques secondes plus tard. Comme un symbole de la carrière de ce joueur génial et fragile à la fois. Capable de mettre 40 points un soir de mars 2010 en NBA comme de gâcher des saisons entières à cause de pépins physiques.

La performance de Beaubois en ce lundi d'octobre a déjà marqué la saison de Pro A. Il lui faudra conserver de ce niveau de jeu pour les prochaines échéances de la SIG et notamment les rencontres d'Euroleague où Strasbourg se doit de réagir.

Tous les MVPs des journées de Pro A :

  • J1 : Andrew Albicy (Gravelines-Dunkerque) : 19 points à 6/9 aux tirs dont 3/6 à trois points, 5 rebonds, 8 passes décisives et 2 interceptions pour 28 d'évaluation en 31 minutes (victoire 89-67 contre Rouen)
  • J2 : John Roberson (Chalon-sur-Saône) : 21 points à 7/10 de réussite aux tirs (3/5 à trois points), 1 rebond et 10 passes décisives pour 29 d'évaluation en 30 minutes. (victoire 95-77 contre Le Mans)
  • J3 : Mouhammadou Jaiteh (Nanterre) : 24 points à 11/15 de reussite aux tirs, 14 rebonds, 5 contres et 8 fautes provoquées pour 38 d'évaluation en 39 minutes (défaite à Monaco 83-81 après prolongation)
  • J4 : Rodrigue Beaubois (Strasbourg) : 37 points à 15/19 de réussite aux tirs dont 6/9 à trois-points et 1 passes décisive pour 34 d'évaluation en 31 minutes (victoire 90-79 chez l'Elan Béarnais).

 

20 octobre 2015 à 17:08
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JÉRÉMY MAZOYER
Fier représentant de la génération 1992. Tout a commencé avec Boris Diaw, tout finira avec Boris Diaw.
Jérémy Mazoyer
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>