instagram
PRO A


ROUEN : MATHIEU BIGOTE NE S'ATTEND PAS À BEAUCOUP JOUER

Mathieu Bigote :
Crédit photo : XMasson

La saison passée fut une véritable traversée du désert pour Mathieu Bigote (1,90 m, 30 ans).

La saison passée fut une véritable traversée du désert pour Mathieu Bigote (1,90 m, 30 ans). Auteur d'une saison blanche, il n'a jamais réellement défendu les couleurs du SPO Rouen, club qui l'avait recruté l'été dernier. Signataire d'un contrat portant sur deux ans à l'époque, le Nordiste se retrouve donc aujourd'hui au sein d'une équipe de Pro A, division au sein de laquelle il n'a jamais évolué, alors qu'il n'a plus goûté à la compétition depuis un an. Le projet rouennais ayant évolué du fait de l'obtention d'une wild-card, Mathieu Bigote se retrouve aujourd'hui dans une situation inhabituelle. Ayant pris beaucoup de recul sur la situation, le frère de Valentin Bigote (Nancy) souhaite désormais profiter au maximum de son métier, comme il l'a confié à Paris-Normandie.

"Je viens chaque jour à l'entraînement avec le sourire. Après une année telle que celle que je viens de vivre, je me suis rendu compte que c'est une chance d'être payé pour venir s'entraîner deux fois par jour, parfois moins. Ces blessures m'ont aussi permis de m'apercevoir qu'il ne faut pas se plaindre quand on est fatigué."

Alors qu'il est l'un des seuls "anciens" de l'équipe, sa présence dans le groupe pourrait appraître, vu de l'extérieur, comme une incongruité. Néanmoins le joueur ainsi que le staff semblent parfaitement à l'aise avec la situation qu'ils tentent de gérer au mieux.

"Tout est clair ici. Il y a une situation contractuelle. Je suis un sportif professionnel, le basket est mon gagne-pain. Je suis un compétiteur, si j'avais eu l'occasion de jouer ailleurs, je l'aurais sûrement fait. Seulement, la wild card est tombée tard et le timing a été compliqué. Avec le coach, tout a été clair : je suis là pour m'entraîner et s'il fait appel à moi, je ferai le maximum en fonction de mes qualités. Il ne m'a rien promis. C'est clair qu'après trois semaines de préparation, j'ai envie de jouer."

03 septembre 2014 à 19:05
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BORIS DELAGNES
Quand on grandit en Dordogne en étant fan de Stojakovic on ne part pas avec toutes les chances dans la vie mais on essaie de s'en sortir.
Boris Delagnes
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne