instagram
PRO A


SEAN MAY À LA RETRAITE

Sean May à la retraite
Crédit photo : Sébastien Léger

A 31 ans, l'ancienne star NCAA puis joueur de Pro A (Paris-Levallois, Rouen et Orléans) Sean May a décidé de mettre fin à sa carrière sportive de joueur.

Pendant ses deux années, Sean May a-t-il raté le moindre match de North Carolina ? Rien n'est moins sur. Depuis son titre NCAA et de MOP en 2005, le pivot est resté profondément attaché à son université, n'hésitant pas à rester éveiller la nuit pour suivre les Tar Heels lorsqu'il jouait en Europe. Si bien qu'il vient d'être nommé assistant du directeur du développement des joueurs. 

21,3 d'évaluation en Pro A en 2012/13

C'est ainsi qu'à 31 ans, May met fin à sa carrière de joueur professionnel. Celle-ci aura été marquée par les blessures. Treizième choix de la Draft NBA 2005, le Chicagoan a enchaîné les blessures puis les franchises avant de devoir s'exiler en Europe en 2010 une première fois au Fenerbahçe. Le fils de Scott May (champion NCAA 1976) a entrevu une belle reconversion dans le jeu européen où il a pu s'exprimer au poste 5 sans souffrir d'un manque de centimètres comme à l'époque de ses années NCAA. En 2012/13, il a ainsi tourné à 18,4 points à 57,3% de réussite aux tirs, 7,8 rebonds et 2 passes décisives pour 21,3 d'évaluation en 31 minutes de moyenne en Pro A avec le Paris-Levallois. Mais une fois encore son corps l'a coupé dans son élan la saison suivante. Et s'il a de nouveau montré une bonne image la saison passée avec Rouen (14,1 points à 48,4%, 7,9 rebonds et 2,4 passes décisives pour 17,6 d'évaluation en 28 minutes sur huit matchs) - dont il avait fortement élevé la compétititivé - puis moindrement avec Orléans (13,9 points à 53,2%, 6,7 rebonds et 2,4 passes décisives pour 16,1 d'évaluation en 28 minutes), il n'a pas trouvé de nouvel employeur cet été.

En France, le All-Star 2012 aura ajouté à son palmarès une Coupe de France (2013) conjuguée à un titre de MVP sur la finale de cette compétition contre Nanterre à Bercy.

Mais sans aucun nul doute, aucun souvenir professionnel n'égalera ceux de ses trois années passées à Chapell Hill en Caroline du Nord. Et c'est donc là bas qu'il compte en créer de nouveaux.

27 octobre 2015 à 10:09
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans